Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version digitale de "Liberté" écrire à: redactiondigitale@liberte-algerie.com

Foot / Dossiers sportifs

MC ALGER

Ladj marque son territoire

Enfin, les supporters du Mouloudia d’Alger découvrent le premier responsable du conseil d’administration du club, à savoir Zaïd Ladj. Ce dernier s’est manifesté par une sortie médiatique sur la télévision nationale, dimanche soir, et a parlé du club algérois. C’était une manière de sa part pour barrer la route à l’actuel responsable de l’équipe de football, qui possède ses propres canaux médiatiques pour faire passer ses messages. Avec une telle démarche, Ladj veut marquer le territoire du principal pourvoyeur de fonds du club, Sonatrach, décrié par Omar Ghrib. Le président du CA de la SSPA/le Doyen veut remettre de l’ordre et surtout tout le monde à sa place, après un long silence qui a plutôt nui à la compagnie pétrolière. Désormais, le propriétaire du club ne va plus laisser Ghrib occuper l’espace médiatique, se permettant d’omettre que le club est la propriété de la société pétrolière, qui va se réapproprier tous les droits. En effet, la gestion du club sera dorénavant sous le sceau de la transparence et de la rigueur. Il n’y aura plus de dépenses non justifiées, alors qu’une commission a été mise en place pour prendre en charge le recrutement. Aucun joueur recruté ne sera accepté dans l’équipe sans l’aval du conseil d’administration et du conseiller technique Mustapha Mazan,  fraîchement installé. Cela indique bien que les responsabilités de Omar Ghrib sont, désormais, limitées au strict minimum. Par ailleurs, Ladj a révélé que Sonatrach prépare un grand projet pour le club. Elle va prendre en charge la construction du futur centre d’entraînement du club avec toutes ses commodités possibles sur les 3 ha de terrain que viennent de lui attribuer les autorités publiques. C’est vraiment la fin de Omar Ghrib.

M. A.


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER