Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version digitale de "Liberté" écrire à: redactiondigitale@liberte-algerie.com

Foot / Dossiers sportifs

Mathématiquement, tout reste possible

Les chances de qualification de l’Algérie

En deux matches, l’équipe nationale n’en a récolté qu’un seul point. Un début très timide pour les Verts, qui doivent réaliser un sans-faute s’ils veulent être présents en Russie dans deux ans. Mais pour le moment, la deuxième journée des éliminatoires du Mondial-2016 a été favorable au Nigeria dans le Groupe B. Ayant battu l’Algérie (3-1), les Super Eagles ont profité du résultat de la deuxième rencontre du groupe. En effet, le Cameroun et la Zambie se sont neutralisés  sur le score d’un but partout. Les Lions Indomptables ont raté une belle occasion de coller aux basques du Nigeria. En parallèle, la Zambie a débloqué son compteur points et a même devancé l’Algérie grâce à un meilleur goal-average (-1 contre -2). La prochaine journée se déroulera à partir du 28 août 2017 et verra l’Algérie jouer sa dernière chance lorsqu’elle se déplacera en Zambie. Les camarades de Feghouli seront condamnés à gagner s’ils veulent rester en course. Une mission très difficile mais réalisable, et les Algériens savent déjà qu’ils n’auront aucune autre alternative. Ce sera la première étape d’une éventuelle “remontada” afin de coiffer au poteau l’actuel leader du groupe B, le Nigeria, qui possède une avance de 4 points sur le second, le Cameroun. Les deux formations s’affronteront dans le choc de la troisième journée. Un faux-pas des Super Eagles et une victoire de l’Algérie devant la Zambie relancerait la course vers la qualification. Cependant, les Verts devront revoir leur copie s’ils veulent vraiment inquiéter leurs adversaires. Une chose est sûre, la sélection nationale n’est pas éliminée. La réalité du terrain lui exige de réaliser un sans-faute exceptionnel, sachant que les Verts auront à se déplacer au Cameroun, qui reste également dans la course.


M. A.


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER