Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version digitale de "Liberté" écrire à: redactiondigitale@liberte-algerie.com

Foot / Dossiers sportifs

Bilan de la Ligue 1 à mi-parcours

Les chiffres de la phase aller

La première partie de saison a consacré la régularité du MCA, salué la performance du MCO, confirmé la crédibilité de l’USMA et de l’ESS et applaudi l’audace de l’OM. Tout comme elle a également puni la médiocrité de la JSK, mis en exergue le bricolage au CSC et enfoncé un MOB vidé au niveau énergie après son épopée africaine.
Champion d’automne avec 30 points, le Mouloudia d’Alger a été l’équipe qui a remporté le plus de matches, 9 au total. Aucune autre formation de l’élite professionnelle n’a fait autant. À l’inverse, le Mouloudia de Béjaïa détient le triste record du plus insignifiant nombre de succès, soit un seul, ce qui explique de la plus édifiante façon qui soit son acquis de seulement 8 points à la trêve, ce qui en fait le client le plus menacé de relégation.
En matière de matches nuls, le Mouloudia d’Oran, l’USM El-Harrach et le Chabab de Constantine se partagent la particularité d’être les clubs qui en ont connu le plus depuis le mois d’août dernier, à savoir 7. À l’inverse, le champion en titre, l’USMA, n’aime apparemment pas le partage, notamment des points puisque c’est l’équipe qui a été la moins tenue en échec tout au long de la phase aller, soit à deux reprises seulement.
Inquiétante lanterne rouge, le MOB est, sans surprise, la formation qui a le plus perdu durant la première partie de saison. Les huit défaites concédées démontrent, cruellement mais assez logiquement d’ailleurs, la faiblesse du surprenant finaliste de la dernière coupe de la Confédération africaine de football. Un DRB Tadjenanet, essoufflé et incapable de rééditer les prouesses de sa première saison parmi l’élite ainsi que les Chabab de Belouizdad et de Constantine, ne sont pas très loin puisqu’ils affichent un bilan commun peu flatteur de sept défaites en quinze matches. À l’inverse du Mouloudia d’Oran, solide 2e au classement à mi-parcours, qui n’a goûté à l’amertume de l’échec qu’une seule et unique fois en quinze rencontres. C’était au stade Omar-Hammadi de Bologhine, à huis clos, chez le MCA. Sans surprise, c’est, du reste, l’USM Alger et son armada offensive qui s’est montrée la plus efficace au cours de la phase aller. Avec 23 buts marqués, l’Ittihad a trouvé le chemin des filets plus que tout autre concurrent. Mieux puisque l’USMA totalise un plus grand nombre de buts marqués par la JSK et l’USMH réunis ! Ces deux équipes partagent, d’ailleurs, la particularité de détenir, chacune de son côté, la pire attaque de Ligue 1 avec seulement 9 buts marqués.
En matière d’imperméabilité de la défense, les deux premiers au classement général, le MCA et le MCO affichent une solidité récompensée avec 9 buts encaissés. Algérois et Oranais demeurent, à ce sujet, les seuls parmi les seize clubs engagés dans la compétition à ne pas encore avoir franchi la barre des dix buts concédés. En revanche, le dernier de la classe, le MOB, a vu sa défense voler en éclats à 22 reprises. Aucune autre formation de la Ligue 1 n’a fait pire. Ceci explique pourquoi son goal-average est le plus pénalisant avec une différence négative de 12 buts.


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER