Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version digitale de "Liberté" écrire à: redactiondigitale@liberte-algerie.com

Foot / Dossiers sportifs

Affaire de la tentative de corruption de l’USB sur le gardien de l’USMAN

L’ouverture d’une enquête s’impose

Le moins que l’on puisse dire est que la fin de saison s’annonce palpitante en matière de scandales. Aucune division n’est épargnée. Même dans les petites divisions. L’affaire remonte à la veille du déroulement de la 28e journée du championnat de division nationale amateur qui a mis aux prises l’USM Annaba avec l’US Biskra, deux candidats en course pour l’accession en Ligue 2. L’information a été rapportée en exclusivité par la chaîne Echourouk News qui détient des enregistrements téléphoniques compromettants de la tentative des dirigeants de Biskra de corrompre le gardien de l’USMAn, Kahoul Rabah, pour faciliter la tâche aux gars des Ziban.
D’après l’enregistrement, le président de l’USB, Brahim Saou, Kheireddine Aymen ainsi que le manager général Allaoua ont multiplié les appels pour convaincre le gardien de l’USMAn à lever le pied. “Je compte sur toi Rabah. Tu peux te renseigner sur ma personne auprès des joueurs et des entraîneurs avec lesquels j’ai travaillé. Je suis connu pour être un homme propre et honnête. J’ai remis à  Allaoua (NDLR/ le manager général) la somme de 400 millions de centimes et il va se mettre d’accord avec toi concernant la rencontre et le paiement de cet argent”, a affirmé le responsable de l’USB, Aymen, au gardien de l’USMAn. Et dans une autre discussion téléphonique, le manager général de l’USB, Allaoua, a effectivement pris attache avec le concerné en lui proposant ceci : “Je vais être honnête avec toi. Je connais Aymen depuis quatorze années. Il m’a remis la somme de 400 millions. Toutefois, nous allons nous mettre d’accord sur la somme de 300 millions, parce que je dois prendre ma part. Tu n’as qu’à t’entendre avec certains de tes coéquipiers. Vous avez 300 millions même en cas de match nul.”
Même le président de l’USB, Saou Brahim, n’a pas manqué d’appeler le gardien bônois. “Je te le jure devant Dieu que je vais te remettre 400 millions. Je vais avancer une somme dans les plus brefs délais afin de prouver ma bonne foi”, lui a-t-il indiqué dans une discussion téléphonique. Devant cette situation, le gardien de l’USMAn, Kahoul, n’a pas marché dans la combine en décidant de remettre les enregistrements à la direction qui a préféré alerté la presse. Les copies de ces enregistrements se trouvent chez Echourouk News.
Le match s’est soldé sur une courte victoire de l’USMAn sur l’USB. Un succès qui permet aux Bônois de revenir à deux points seulement du leader, Biskra. Mais juridiquement, cette affaire ne doit pas rester sans lendemain, dans la mesure où il s’agit bel et bien d’une tentative de corruption. Les responsables du football ainsi que la justice doivent s’autosaisir pour ouvrir une enquête en vue de faire toute la lumière sur ce énième scandale.

N. T.


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER