Scroll To Top
FLASH
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

Sport / Dossiers sportifs

Il a annoncé qu’il voulait renforcer l’EN par 4 ou 5 joueurs

Mais qu’est-ce qui se trame dans la tête de Halilhodzic ?


Lors de la conférence de presse d’après le “non-match” contre la Bosnie, le coach national Vahid Halilhodzic a révélé qu’il allait reprendre son bâton de pèlerin en quête de renfort. 4 ou 5 joueurs dit-il pour assurer ses arrières en perspective de la CAN, en raison des blessures mais aussi et surtout à cause de certaines carences constatées dans les compartiments de jeu. Des spéculations vont déjà bon train sur l’identité de ces joueurs, Ghoulam, Belfodil, Brahimi, Harek, Ziani, Aghouazi, Mendi… sont cités déjà par la presse. Halilhodzic préfère ne pas trop en parler… Il paraît que ça porte malheur ! Mais au-delà de l’identité de ces renforts éventuels, il y a tout de même lieu de se poser la question sur l’opportunité de ramener 5 nouveaux joueurs en EN, à quelques semaines du coup d’envoi de la CAN.
Est-ce vraiment une bonne idée ? Les avis divergent chez les quelques entraîneurs auxquels nous avons posé cette question, dans ce mini dossier que propose le supplément sport de Liberté. Certains y voient même un moyen pour Vahid pour secouer le cocotier des sélectionnés actuels et leur expliquer que leur place dans la liste des 23 n’est pas garantie, au cas où ils auraient eu l’idée que “les jeux sont déjà faits”. Il faut dire aussi que le procédé n’est pas inédit en équipe nationale.
Rappelez-vous, l’ex-coach national Rabah Saâdane n’avait pas hésité à sauter cinq joueurs pour les remplacer par d’autres, avant le mondial, juste avant la déroute face à la Serbie (0-3). Cheikh avait prié Slimane Raho, Réda Babouche, Zaoui Samir, Hameur Bouazza, Yacine Bezzaz et Nassim Ousserir de faire leurs bagages pour faire appel à Belaïd, Boudebouze, Lacen, M’bolhi, Kadir, Mesbah et Guedioura. Halilhodzic en fera-t-il de même ? Difficile de deviner ce qui se trame dans la tête du Bosnien, mais une chose est sûre, il n’est pas très rassuré à quelques encablures de la CAN.
Il ne dira sans doute pas non à un bon défenseur central, deux défenseurs de couloir de qualité et deux créateurs de jeu.
Un Meghni en super forme serait pour lui l’idéal par exemple. Accordera-t-il à ce titre une autre chance à Ziani ou à Abdoun ? Mais qu’est-ce qui se trame dans la tête de Halilhodzic ?


S. L.