Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version digitale de "Liberté" écrire à: redactiondigitale@liberte-algerie.com

Foot / Dossiers sportifs

Ali Malek, président de la commission de la coupe d’Algérie

“Nous n’avons fait qu’appliquer la réglementation”

©D. R.

Le feuilleton de la domiciliation des deux rencontres MCA-ESS et CRB-USMBA, comptant pour les demi-finales de la Coupe d’Algérie 2017, a connu son épilogue avant-hier, suite à la décision de la commission fédérale de la Coupe d’Algérie de trancher pour le temple olympique du 5-Juillet. Une décision, faut-il le rappeler, qui a irrité au plus haut point les responsables du MCA et du CRB. Contacté par nos soins afin d’expliquer le choix de ladite commission, le président chargé de la gestion de la Coupe d’Algérie, Ali Malek, a déclaré que sa structure n’a fait qu’appliquer le règlement, et ce, en prenant en compte tous les paramètres entourant les deux rencontres. “La polémique de cette domiciliation a commencé au lendemain de la qualification des deux équipes en demi-finales. Chaque partie voulait imposer ses choix sans se soucier de la réglementation en vigueur. En qualité de président de cette commission fédérale, mon rôle est de respecter et d’appliquer la réglementation en toute équité”, a déclaré Ali Malek, avant d’enchaîner : “Mon seul souci est le respect des textes, sans plus. Beaucoup de choses ont été dites dans la presse, d’où cette grosse tension exercée sur les structures chargées de traiter cette affaire. Nous avons pris la décision en notre âme et conscience de domicilier les deux matchs au stade du 5-Juillet”, explique Ali Malek qui, du reste, est revenu sur les raisons de ce choix : “La réglementation est claire sur ce sujet. Nous avons pris la décision de domicilier les deux matchs au stade du 5-Juillet en toute souveraineté, car cette enceinte sportive répond parfaitement aux normes organisationnelles et sécuritaires.” Ali Malek est allé encore plus loin en révélant que ce n’est pas la première fois que sa structure intervient pour changer de domiciliation des matches de Coupe d’Algérie : “Je veux juste rafraîchir la mémoire aux gens qui oublient que la saison passée le club de Ghriss voulait recevoir le MCA au petit stade Meflah-Aouad de Mascara, mais cette rencontre avait eu lieu au stade de l’Unité africaine de Mascara, qui a été doté d’une nouvelle pelouse en gazon naturel la veille de ce rendez-vous. Le match s’est déroulé dans un grand fair-play. C’est juste pour rafraîchir la mémoire de ceux qui s’agitent aujourd’hui. Il y a eu CRB-USMB qui s’est joué à Chlef pour les mêmes raisons en 1/8 de finale, le match USMH-RCA a été délocalisé au stade du 20-Août, car on a estimé que Lavigerie ne répondait pas aux normes réglementaires. D’autres petites équipes étaient obligées d’abandonner leur terrain pour accueillir leurs adversaires dans d’autres enceintes.” “Les exemples sont nombreux, il faut mettre un terme à ce faux problème pour ne pas créer à l’avenir ce genre de comportement négatif”, indique l’actuel patron de la Ligue nationale de football amateur (LNFA).

R. A.


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER