Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version digitale de "Liberté" écrire à: redactiondigitale@liberte-algerie.com

Foot / Dossiers sportifs

Et si Leicester n’était pas le meilleur choix ?

Slimani : gare au “syndrome Ziani” !

Passées l’effervescence et l’excitation qui scintillaient des colonnes des journaux ayant traité, en long et en large, le dossier “Slimani à Leicester”, l’heure est désormais à la réflexion.
Islam a-t-il fait le meilleur choix de carrière ? N’y avait-il pas d’autres pistes, aussi avantageuses sportivement et financièrement, mais moins risquées que le Leicester City de Ranieri ? Des questions a priori légitimes, tant le dernier exemple d’un international algérien ayant rejoint un champion-surprise d’un championnat majeur donne vraiment à réfléchir.
Les Algériens s’en souviennent : idole de tout un peuple alors, Karim Ziani avait choisi le VFL Wolsburg, tout frais champion d’Allemagne pour la toute première fois de son histoire, afin de donner une nouvelle dimension à une carrière qui commençait à battre de l’aile à Marseille.
Les similitudes entre le Leicester de Slimani et le Wolsburg de Ziani sont saisissantes. Car, tout comme le Leicester City de Claudio Ranieri en 2016, le VFL Wolsburg de Felix Magath a créé une énorme sensation en remportant la Bundesliga à la surprise générale. Tout comme Slimani au Portugal, Ziani avait remporté une coupe nationale avant de vouloir changer d’air.
Et tout comme Slimani, Ziani avait débarqué dans son nouveau club sur insistance de son entraîneur (Armin Veh avait remplacé Magath) contre une belle somme (17 millions d’euros : 7 pour le transfert, 10 pour le salaire qui s’étale sur quatre ans). Ainsi donc, à l’instar de son aîné, l’ex-gâchette lisboète est arrivée dans une équipe qui vient de réussir la meilleure saison de son existence. Un exploit qu’elle n’est certainement pas près de rééditer cette saison. Surtout au vu de ce que Manchester City de Guardiola, l’United de Mourinho et le Chelsea de Conte ont consenti comme sacrifices financiers pour revenir au premier plan.
Quoi qu’il puisse faire, l’ex-Belcourtois ferait moins bien que ce qu’ont réussi Vardy, Mahrez ou Okazaki la saison dernière.
La pression sur Slimani risque ainsi d’être énorme. L’attente du public et des médias britanniques le sera tout autant. Ce qui risque de desservir notre international, quasi obligé de justifier très rapidement le prix de son transfert et sa réputation naissante d’attaquant efficace. Slimani n’aura, de fait, pas le temps d’adaptation nécessaire. Il ne bénéficiera, non plus, pas de ces circonstances atténuantes accordées à tout (jeune) étranger venu d’Afrique, comme cela a été le cas au Sporting.
Et si par malheur il lui viendrait à l’esprit la mauvaise idée de se mettre à dos une partie du vestiaire, comme l’avait très malhabilement fait Karim Ziani avec l’idole locale Edin Dzeko et ses complices de l’attaque Grafitte et Misimovic, Islam Slimani s’ajouterait une difficulté supplémentaire qui rendra toute performance sportive quasi impossible dans un club qui a érigé au rang de héros les éléments qui ont été sacrés champions d’Angleterre.


R. B.

 


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER
Commentaires
1 réactions
KAMARDINE le 13/09/2016 à 20h53

Rachid. Belarbi, je retiendrai le nom de cet oiseau, qui n'est pas de bonne augure, quand il voudra se transformer en cameleon, par la force des evenements a venir... Moi je trouve que c'est un excellent choix, surtout pour notre equipe nationale, ou la complementarite Mahrez-Slimani fera parler d'elle, incha'Allah.

Commentaires
1 réactions