Pour contacter la Rédaction Web de "Liberté" écrivez à cette adresse : redactionweb@liberte-algerie.comPour contacter la rédaction nationale (version papier)de "Liberté" écrivez à cette adresse : info@liberte-algerie.comSuivez-nous sur Twitter : @JournalLiberteDZ Suivez-nous sur Facebook:www.facebook.com/JournalLiberteOfficielChaque édition de la version papier (articles et PDF) est mise en ligne sur le site à 10h (GMT+1) et cela depuis le 05 octobre 2011
Dossiers sportifs Lundi, 30 Juillet 2012 09:50 Facebook Imprimer Envoyer Réagir

Judo : Elle est battue au premier tour par une roumaine

Soraya Haddad passe à la trappe

Par : Sofiane Mehenni

En judo, c’était la grande surprise hier à la salle North Arenade 2 de l'ExCel de Londres, où la médaillée de bronze des derniers JO 2008 de Pékin, Soraya Haddad, est sortie dès le premier tour face à la Roumaine Chituu Andrea, qui, à son tour, s’est faite éliminer du prochain tour par la Belge Heylin. Malgré le fait que cette Roumaine a terminé à la troisième place au championnat du monde 2011, néanmoins, elle était largement à la portée de notre compatriote, mais cela ne l’a pas empêchée de battre Haddad après que cette dernière ait multiplié les fautes techniques (Honsuko-Make). L’Algérienne a perdu sur une décision arbitrale, et a été de ce fait disqualifiée du combat par les juges. Pour l’entraîneur Bouheddou, son athlète a payé cher son mouvement technique raté face à la Roumaine. “Soraya a fait un mouvement interdit, ça se passe tellement vite qu’elle a été sanctionnée. Elle a tenté un Koshigari mais elle a raté la jambe de son adversaire, l’enchaînement n’a pas été fait correctement et ce genre d'erreur se paye cash (...). Disons qu’elle a raté son mouvement. ça aurait pu marcher si elle avait touché la jambe de la Roumaine, malheureusement, ça n’a pas été le cas”, a tenté d’expliquer Bouheddou, très déçu, à l’issue du combat, et d’ajouter, “en judo, des choses pareilles peuvent arriver même dans le haut niveau. On l’a vérifié samedi avec la championne du monde japonaise du 48 kg qui a complètement raté sa sortie. Dommage pour Soraya, qui s’est sacrifiée durant plusieurs années notamment lors des quatre derniers mois. Elle était bien psychologiquement. On doit accepter le verdict sportif, ce n’est pas facile, mais c’est comme ça. Moi aussi je suis très affecté à l’instar de mon athlète et très peiné pour elle. Il ne faut pas la blâmer. Elle est déjà médaillée olympique et mondiale. Elle a besoin du soutien de tout le monde”.
La médaillée olympique des jeux de Pékin n’a pas réalisé ce qui lui est arrivé, après sa défaite face à la Roumaine. “Elle est dans un état déplorable, elle est complètement effondrée après ce qui vient de lui arriver. On va essayer de la consoler, mais ce n’est pas évident. Elle voulait vraiment avoir cette médaille olympique. Il ne faut pas oublier qu’elle est l’une des meilleures au monde dans la catégorie des moins de 52 kg”, a souligné Bouheddou, qui avait pris congé de la Fédération qatarie de judo pour venir l’entraîner durant les quatre derniers mois précédant les JO de Londres. Et de poursuivre : “Je n’ai jamais quitté Soraya. Je ne pense pas que mon retour en Algérie pour la prendre en charge avant les Jeux olympiques est venu en retard. Elle est bien aguerrie, c’est une battante. Même avant mon retour, elle travaillait bien, elle revenait de loin, elle est passée de la 36e à la 5e place mondiale, elle a fait beaucoup d'efforts”, a soutenu Bouheddou, qui ne croit pas à une retraite anticipée de Haddad. “Ce n’est pas à moi de répondre sur son avenir, le dernier mot lui revient. Elle a 27 ans, elle n’a pas 32 ans, mais non plus 20 ans. En judo, la moyenne d’âge est de 32 ans. Je pense qu’elle a les moyens de faire une autre olympiade. Je vais l’encourager à continuer sa carrière”, a-t-il conclu.
Après la disqualification de Haddad, il ne reste qu’une seule représentante de cette discipline, à Londres, il s’agit de Sonia Asselah qui n’a pas encore fait ses débuts dans ces JO. Une grande pression pèse déjà sur cette athlète qui doit faire mieux que sa compatriote. Pour rappel, Asselah devrait affronter au premier tour la Britannique Karina Bryant qui sera soutenue par ses milliers de compatriotes qui seront sûrement très nombreux.
Ce fut une grande déception pour Soraya Haddad qui était l’une des espoirs de l’Algérie pour décrocher une médaille, maintenant qu’elle n’est plus dans la compétition, les chances de l’Algérie se rétrécissent en matière de médailles. À priori, la boxe algérienne a de fortes chances de gagner une médaille olympique, et à un degré moindre, l’athlétisme par Mekhloudi dans l’épreuve du 1 500 m.


S. M.

 

Ajouter un Commentaire

Charte d'utilisation de
www.liberte-algerie.com

- L’espace des commentaires sur liberte-algerie.com est ouvert à toute personne s’engageant à respecter les présentes conditions générales d'utilisation par l’Internaute

- L’internaute est prié de prendre connaissance le plus régulièrement possible des conditions Générales d'utilisation du site. Il faut savoir que liberte-algerie.com est libre de les modifier à tout moment sans notification préalable afin de les adapter aux évolutions du site et des lois et règlements en vigueur.

- La citation de la marque liberte-algerie.com sur un site Internet tiers ne signifie pas que liberte-algerie.com assume une quelconque garantie et responsabilité quant au contenu du site Internet tiers ou de l'usage qui peut en être fait.

- Tout internaute peut réagir sur le contenu du site

- Les informations fournies à liberte-algerie.com par un Utilisateur lors l’envoi de son commentaire sont communiquées sous la seule responsabilité de cet Utilisateur.

- En envoyant ses commentaires à liberte-algerie.com, l’utilisateur :

- déclare être autorisé à envoyer ses commentaires ;

- autorise liberte-algerie.com à reproduire et représenter, intégralement ou partiellement et à adapter les commentaires sur les services de communication électroniques édités par liberte-algerie.com dans le monde entier.

- liberte-algerie.com a le droit de retirer ou d’interdire l’accès à tout Commentaire contrevenant ou risquant de contrevenir aux lois et règlements en vigueur ou qui ne serait pas conforme aux règles éditoriales du site.

- L'utilisateur est seul responsable de toute utilisation personnelle du contenu ou des commentaires publiés sur le Site.

- liberte-algerie.com n'exerce aucun contrôle quant au contenu des sites Internet tiers. L'existence d'un lien hypertexte entre le site et un site internet tiers ne signifie pas que liberte-algerie.com assume une quelconque garantie et responsabilité quant au contenu du site Internet tiers ou de l'usage qui peut en être fait.

- Dans l'hypothèse où l’utilisateur est une personne physique mineure, il déclare et reconnait avoir recueilli l'autorisation auprès de ses parents ou du (ou des) titulaire(s) de l'autorité parentale le concernant pour utiliser le site. Le (ou les) titulaire(s) de l'autorité parentale a (ont) accepté d'être garant(s) du respect de l'ensemble des dispositions de la charte.

- Les propos incitants à la haine raciale ou religieuse, les appels à la violence, l’utilisation de termes régionalistes, et tout message litigieux ne sont pas acceptés par liberte-algerie.com.

- Veuillez éviter l’excès de propos de type belliciste, morbide ou guerroyeur.

- Les commentaires où on y constate de l’agressivité, de la vulgarité ou de la violence excessive dans le ton, ne sont pas autorisées à être publiés sur le site. Egalement les insultes personnelles entre participants.

- Pas de pornographie, pédophilie, obscénités et grossièretés.

- La répétition de messages identiques ou très voisins n’est pas autorisée

- Tout lien dirigeant vers un site raciste, islamophobe, ou que la rédaction jugera non conforme, sera effacé.
- Les spéculations ou révélations à propos de l'identité de tel ou tel participant ne sont pas tolérées.

- Les tentatives d'usurpation d'un pseudonyme déjà employé ne sont pas tolérées.

- Les messages personnels échangés entre participants ou postés sur d’autres sites ne doivent pas être diffusés sur le site.

- L’usage normal pour publier les commentaires requiert un seul pseudonyme.
- Veuillez poster vos sujets dans les rubriques appropriées du site

- En cas de malentendu persistant avec le médiateur, vous êtes prié de le contacter par email (l’adresse : journal.liberte.dz@gmail.com)

DIlem
DILEM DU 28 AOUT 2014
Galerie Agrandir
CONTRECHAMP
video

Galerie photos
Mohamed Mebarki, ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, au forum de “Liberté” du 04 août
Mohamed Mebarki, ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, au forum de “Liberté” du 04 août
Galerie Agrandir
LIBAN
Bannière
Bannière
Bannière
LIBERTE MOBILE
Bannière
Voir toute La rubrique

Dernières infos