Pour contacter la Rédaction Web de "Liberté" écrivez à cette adresse : redactionweb@liberte-algerie.comPour contacter la rédaction nationale (version papier)de "Liberté" écrivez à cette adresse : info@liberte-algerie.comSuivez-nous sur Twitter : @JournalLiberteDZ Suivez-nous sur Facebook:www.facebook.com/JournalLiberteOfficielChaque édition de la version papier (articles et PDF) est mise en ligne sur le site à 10h (GMT+1) et cela depuis le 05 octobre 2011
Dossiers sportifs Lundi, 09 Juillet 2012 09:50 Facebook Imprimer Envoyer Réagir

Dr Mohand Amokrane Maouche

Un pionnier du foot algérien

Par : Fares R

Né le 11 août 1925 à Tissira (Sid Aïch, Béjaïa) au sein d’une famille modeste, Dr Mohand Amokrane Maouche est l'un des pionniers de l'institution sportive algérienne. Membre fondateur de la Fédération algérienne de football (FAF) qu'il a présidée de 1962 à 1969, il fut également le premier président du Comité olympique algérien (COA) qu'il dirigea entre octobre 1963 et mars 1965, avec à ses côtés en qualité de secrétaire général l'actuel président de la Fédération internationale de natation, Mustapha Larfaoui, alors président de la Fédération algérienne de natation. Outre ses fonctions comme président de la FAF, Maouche a également occupé d’autres postes importants dans les institutions footballistiques du continent africain. Il fut vice-président de la CAF, alors dirigée par l’éthiopien Tessema. Brillant athlète et footballeur, il a poursuivi en parallèle ses études qui furent ponctuées d’un doctorat en médecine. Champion universitaire du 100 m à Constantine, Maouche rejoint Alger où il entama une carrière de footballeur au Red Star d'Alger et par la suite au Mouloudia d'Alger. C'était en 1945. En effet, les massacres du 8 mai 1945 poussèrent les joueurs algériens opérant dans les clubs français à rejoindre les clubs musulmans. Deux joueurs et non des moindres, qui ont porté le maillot de l'ASSE pour l'un et du Red Star d'Alger pour l'autre, signent au MCA. Il s'agit du gardien de but Abderrahmane Ibrir et de Maouche. Tous ceux qui l’ont connu ou approché de près ou de loin gardent de lui cet homme humble et qui a lutté jusqu’à ses dernières heures pour que l’Algérie soit indépendante. Il décède le 2 janvier 1971 dans un crash d'avion en Libye, alors qu'il se rendait au Caire pour prendre part à une réunion de travail. Ce fut alors une grande perte pour le sport national en général et le football algérien en particulier qui faisaient à cette époque-là leurs premiers pas à l'échelle internationale.

 
DIlem
DILEM DU 02 OCTOBRE  2014
Galerie Agrandir
CONTRECHAMP
video

LIBAN
Bannière
Bannière
Bannière
LIBERTE MOBILE
Bannière
Voir toute La rubrique

Dernières infos