Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version digitale de "Liberté" écrire à: redactiondigitale@liberte-algerie.com

Foot / Edito foot

DOPAGE

Boussaïd contrôlé positif

Les problèmes au RC Arba n’en finissent pas. Après l’affaire du stade, la suspension du président, le limogeage de Dziri et la série de mauvais résultats, voilà une affaire qui a surgi ce week-end et qui en a surpris plus d’un. En effet, le milieu de terrain du RC Arba, Rafik Boussaïd, transfuge du NAHD, a été contrôlé positif lors du match de son équipe face au RC Relizane (0-1), disputé à Larbâa pour le compte de la 3e journée du championnat Mobilis de Ligue 1 professionnelle. Il passera aujourd’hui devant la commission de discipline de la LFP pour défendre son cas.
Contacté par nos soins pour connaître sa réaction avant son passage devant la CD, le joueur se dit innocent et affirme n’avoir pris aucune substance dopante. “J’ai été informé de cette histoire de dopage à minuit, à la veille du derby contre Blida. La direction m’a signifié que je ne pourrai pas jouer le derby contre l’USMB pour la simple raison que j’ai été contrôlé positif lors du match joué contre Relizane. Je n’ai rien compris.
Certes, j’avais une angine durant la semaine qui a précédé le match contre Relizane, je suis allé voir un médecin privé qui m’a prescrit des antibiotiques que j’ai pris pour me soigner. À la fin du match contre Relizane, j’ai été choisi par la commission antidopage et on m’a fait un test d’urine qui a donné des résultats positifs. Je pense que cela est dû aux antibiotiques que j’ai pris et à rien d’autre. En tous les cas, j’ai les ordonnances et tout ce qu’il faut pour me défendre auprès de la CD, car je suis sûr de moi et que je suis innocent dans cette affaire de dopage.” Il est à signaler que le joueur, s’il s’avère coupable de dopage, écopera d’une suspension allant jusqu'à six mois.


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER