Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version digitale de "Liberté" écrire à: redactiondigitale@liberte-algerie.com

Foot / Edito foot

Edito

Cancres

Fait sans doute inédit dans les annales du football mondial, le championnat DZ, version 2014-2015, mérite tout aussi une place de choix dans le registre des insolites. Bien mieux, il figurera bientôt en bonne place dans le livre Guinness des records. Jugez-en : à quatre journées de la fin du parcours en Ligue 1, aucun club n’a encore assuré son maintien parmi cette soi-disant élite nationale. Même le potentiel champion, l’ES Sétif, championne d’Afrique en puissance, est mathématiquement relégable pour l’heure, puisque seulement 11 points séparent les Sétifiens de la lanterne rouge du classement général, le NAHD, alors qu’il reste 12 points en jeu. Un scénario certes invraisemblable, mais qui illustre parfaitement la faiblesse de la compétition footballistique nationale. Une faiblesse tellement criante, qu’il commence à attirer la curiosité de la presse étrangère. La semaine précédente, c’est le site de la Fifa qui s’y est penché relevant le caractère biscornu du challenge algérien. À titre comparatif, le championnat algérien est non seulement le plus faible dans le monde, mais également au Maghreb. Au moment où le leader, l’ESS, ne totalise que 41 points, après 26 matches joués, en Tunisie, en revanche, le Club Africain en est déjà à 52 points au bout de 25 matches. Au Maroc, le WA Casablanca a déjà récolté 50 points en 26 rencontres disputées. Ce sont là des statistiques qui ne trompent pas. Pourquoi alors cette faiblesse récurrente du football local qui nous impose l’importation d’une équipe nationale clés en main, formée majoritairement de joueurs expatriés ? Début de réponse dans le dossier que propose aujourd’hui le supplément sport de Liberté !


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER