Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version digitale de "Liberté" écrire à: redactiondigitale@liberte-algerie.com

Foot / Edito foot

Edito foot

Merci !

Affalés sur la pelouse du stade Léopold-Sédar-Senghor de Dakar, les larmes coulant le long de leurs joues, des espoirs à l’allure franchement de jeunes potaches ont du mal à accepter la cruelle sentence du football. Moment d’émotion intense au bout d’une compétition riche en rebondissements qui a vu des jeunots algériens ravir la vedette à des favoris en puissance dans cette CAN 2015, avec à la clé une qualification historique aux Jeux olympiques de Rio, mais jouée sur un air d’une symphonie brutalement inachevée… pour les Algériens. Acrimonieux à souhait, les coéquipiers du vaillant Benkhemassa n’ont pourtant pas démérité devant des Nigérians maintes fois champions du monde dans les petites catégories. Ils auraient sans doute mérité, tout autant que leur adversaire, de monter sur la plus haute marche du podium, notamment au vu de cette époustouflante seconde période. Nonobstant le penalty raté par Ferhat, les Verts auraient pu prétendre largement à mieux n’était ce trop-plein d’émotion,  cette précipitation juvénile ravageuse. N’était ce brin d’expérience qui leur a fait défaut, cette chance du champion qui ne leur pas souri. Mais ces perles salées semées à Dakar sont aussi l’incarnation d’un bonheur immense, celui d’avoir rendu fiers des millions d’Algériens au moment où personne ne donnait cher de leurs chances, ne serait-ce que de passer le cap du premier tour. Ces chaudes larmes annonciatrices de lendemains meilleurs, pourvu que l’exemple de la hargne et de l’abnégation des espoirs fasse tache d’huile chez nos clubs. Pour tous ces moments de joie, cette peine immense que nous avons partagée avec vous, nous vous disons tout simplement merci. Vous êtes le meilleur ambassadeur de l’Algérie qui gagne !


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER