Pour contacter la Rédaction Web de "Liberté" écrivez à cette adresse : redactionweb@liberte-algerie.comPour contacter la rédaction nationale (version papier)de "Liberté" écrivez à cette adresse : info@liberte-algerie.comSuivez-nous sur Twitter : @JournalLiberteDZ Suivez-nous sur Facebook:www.facebook.com/JournalLiberteOfficielChaque édition de la version papier (articles et PDF) est mise en ligne sur le site à 10h (GMT+1) et cela depuis le 05 octobre 2011
Editorial Mercredi, 20 Juin 2012 09:50 Facebook Imprimer Envoyer Réagir

BAC à lauréat !

Par : Djilali BENYOUB

Fruit de la réforme du système éducatif, le bac poursuit la chute de sa valeur — comme le spectacle d’une bourse de la faillite — avec au bout des épreuves censées sanctionner un cycle, et qui sont réduites à une espèce de test trimestriel. S’ajoute à ce tableau sombre, le niveau au-dessous du seuil “tolérable”.
Mais il peut y avoir de la lumière dans cette institution qui a réussi le pari de former des analphabètes avec “un degré zéro d’écriture et de culture”.
Pour la correction, le dispositif est aux normes, peut-on dire. Discrétion, confidentialité sont adoptées comme un mode d’emploi afin de donner un peu de crédit à un concours, naguère considéré comme une des clés de la réussite, malheureusement réduit à “un examen de rattrapage”.
Les copies changent de région, sont dispatchées sur plusieurs centres de correction de telle sorte que les copies d’un candidat ne peuvent être corrigées dans le même centre, les mêmes correcteurs.
Pour les délibérations, les enseignants ne sont pas impliqués. Un logiciel est spécialement conçu pour trancher entre les deux notes accordées par les correcteurs.
Pour cette année donc, quelques nouveautés. Des épreuves avancées, portant sur un programme de moins d’une année d’études, sans fuite de sujets et une rigueur particulière dans les corrections. Au moins ça !
Pour autant, le baccalauréat 2012, hormis le prévisible taux “démocratiquement socialiste” de réussite attendu, ne peut être considéré comme un modèle. Car, on peut, tout au moins, le mettre dans la case bilan de la réforme de l’éducation nationale. Pour boucler un cycle qui a vu le pays sacrifier des générations d’élèves dans un système qui importe des modèles éducatifs ailleurs depuis longtemps évacué.
Cela n’empêchera pas les parents d’attendre, le cœur battant la chamade, l’annonce des résultats. Cela se comprend. C’est le bac.


D. B.

 

Ajouter un Commentaire

Charte d'utilisation de
www.liberte-algerie.com

- L’espace des commentaires sur liberte-algerie.com est ouvert à toute personne s’engageant à respecter les présentes conditions générales d'utilisation par l’Internaute

- L’internaute est prié de prendre connaissance le plus régulièrement possible des conditions Générales d'utilisation du site. Il faut savoir que liberte-algerie.com est libre de les modifier à tout moment sans notification préalable afin de les adapter aux évolutions du site et des lois et règlements en vigueur.

- La citation de la marque liberte-algerie.com sur un site Internet tiers ne signifie pas que liberte-algerie.com assume une quelconque garantie et responsabilité quant au contenu du site Internet tiers ou de l'usage qui peut en être fait.

- Tout internaute peut réagir sur le contenu du site

- Les informations fournies à liberte-algerie.com par un Utilisateur lors l’envoi de son commentaire sont communiquées sous la seule responsabilité de cet Utilisateur.

- En envoyant ses commentaires à liberte-algerie.com, l’utilisateur :

- déclare être autorisé à envoyer ses commentaires ;

- autorise liberte-algerie.com à reproduire et représenter, intégralement ou partiellement et à adapter les commentaires sur les services de communication électroniques édités par liberte-algerie.com dans le monde entier.

- liberte-algerie.com a le droit de retirer ou d’interdire l’accès à tout Commentaire contrevenant ou risquant de contrevenir aux lois et règlements en vigueur ou qui ne serait pas conforme aux règles éditoriales du site.

- L'utilisateur est seul responsable de toute utilisation personnelle du contenu ou des commentaires publiés sur le Site.

- liberte-algerie.com n'exerce aucun contrôle quant au contenu des sites Internet tiers. L'existence d'un lien hypertexte entre le site et un site internet tiers ne signifie pas que liberte-algerie.com assume une quelconque garantie et responsabilité quant au contenu du site Internet tiers ou de l'usage qui peut en être fait.

- Dans l'hypothèse où l’utilisateur est une personne physique mineure, il déclare et reconnait avoir recueilli l'autorisation auprès de ses parents ou du (ou des) titulaire(s) de l'autorité parentale le concernant pour utiliser le site. Le (ou les) titulaire(s) de l'autorité parentale a (ont) accepté d'être garant(s) du respect de l'ensemble des dispositions de la charte.

- Les propos incitants à la haine raciale ou religieuse, les appels à la violence, l’utilisation de termes régionalistes, et tout message litigieux ne sont pas acceptés par liberte-algerie.com.

- Veuillez éviter l’excès de propos de type belliciste, morbide ou guerroyeur.

- Les commentaires où on y constate de l’agressivité, de la vulgarité ou de la violence excessive dans le ton, ne sont pas autorisées à être publiés sur le site. Egalement les insultes personnelles entre participants.

- Pas de pornographie, pédophilie, obscénités et grossièretés.

- La répétition de messages identiques ou très voisins n’est pas autorisée

- Tout lien dirigeant vers un site raciste, islamophobe, ou que la rédaction jugera non conforme, sera effacé.
- Les spéculations ou révélations à propos de l'identité de tel ou tel participant ne sont pas tolérées.

- Les tentatives d'usurpation d'un pseudonyme déjà employé ne sont pas tolérées.

- Les messages personnels échangés entre participants ou postés sur d’autres sites ne doivent pas être diffusés sur le site.

- L’usage normal pour publier les commentaires requiert un seul pseudonyme.
- Veuillez poster vos sujets dans les rubriques appropriées du site

- En cas de malentendu persistant avec le médiateur, vous êtes prié de le contacter par email (l’adresse : journal.liberte.dz@gmail.com)

DIlem
DILEM DU 18 SEPTEMBRE 2014
Galerie Agrandir
CONTRECHAMP
video

Galerie photos
Gilles Kepel au Forum de Liberté (Partie 01)
Gilles Kepel au Forum de Liberté (Partie 01)
Galerie Agrandir
LIBAN
Bannière
Bannière
Bannière
LIBERTE MOBILE
Bannière
Voir toute La rubrique

Dernières infos