Pour contacter la Rédaction Web de "Liberté" écrivez à cette adresse : redactionweb@liberte-algerie.comPour contacter la rédaction nationale (version papier)de "Liberté" écrivez à cette adresse : info@liberte-algerie.comSuivez-nous sur Twitter : @JournalLiberteDZ Suivez-nous sur Facebook:www.facebook.com/JournalLiberteOfficielChaque édition de la version papier (articles et PDF) est mise en ligne sur le site à 10h (GMT+1) et cela depuis le 05 octobre 2011
Editorial Dimanche, 15 Juillet 2012 09:50 Facebook Imprimer Envoyer Réagir

Le frère Est-Ouest

Par : Mounir B

Quand un islamiste ne va pas à la plage, et que ce n’est pas la saison de la omra, que fait-il ? Il complote. Les manœuvres estivales ont débuté au sein de la mouvance islamiste dont certains cadors sont partis en Tunisie. Et pas pour faire du tourisme.
Le congrès d’Ennahda de Rached Ghannouchi à Tunis a donné lieu à un rassemblement inédit des leaders du mouvement islamiste algérien. Partis exprimer leur solidarité à un gouvernement ennahdaoui en pleine déconfiture dans sa gestion et rencontrer les leaders de l’organisation des Frères musulmans.
Cette organisation, synonyme d’internationale islamiste, qui n’a jamais réussi à s’implanter solidement en Algérie, s’impatiente face aux atermoiements et aux déchirements qui secouent l’Alliance verte ou les partis de Menasra et Djaballah. Le conseil d’administration de cette organisation, inféodée à Riyad, ne semble pas ravi des performances et du positionnement de sa succursale algérienne et menace de lui couper les vivres.
Car la déroute des législatives du 10 mai a donné lieu à toute une réflexion sur la capacité des islamistes algériens à renverser le gouvernement et sa propension à s’imposer comme un courant politique majeur. Les princes saoudiens, traditionnels soutiens des Frères musulmans arabes, et le roi du Qatar, nouveau bailleur de fonds et donneur d’ordres de la nébuleuse islamiste, semblent mécontents des Soltani, Mokri, Djaballah et consorts qui n’arrivent pas à enterrer leurs contradictions pour se fédérer dans un mouvement monolithique.
Face à cette tentative de réorganisation des rangs, les nouvelles d’Alger ne sont pas réjouissantes. La décantation de l’après-10 mai a donné lieu à des partis islamistes qui ont réalisé leur déficit d’écho dans la société mais surtout à l’émergence d’une nouvelle tête de pont (sans jeu de mots), qu’est Amar Ghoul. L’ex-monsieur autoroute Est-Ouest a choisi un autre chemin que d’être le recruteur des Frères musulmans en Algérie. Son intention de créer un parti, islamiste évidemment mais également tourné vers un nationalisme débridé, issu de la mouvance présidentielle, donne une autre perspective au mouvement islamiste et, forcément, des inquiétudes aux parrains du golfe Persique. n

 

Commentaires 

 
#2 limier 15-07-2012 19:29
que penser d'un député islamiste algérien de surcroit haut responsable dans une une institution élue qui file des passeports "spécial Hadj" à des militants de leur parti qui les vendent. c ça les islamistes qui veulent nous gouverner.
 
 
#1 DB 15-07-2012 10:10
Ces islamistes sont le pendant des "nationalistes". Il n'y a rien de plus ressemblant qu'un FLN et un MSP, par exemple. Tous deux sont le fruit hybride d'amours hâtives, entre le trabendisme et l'hypocrisie.Ces partis ne représentent rien, et toutes les alchimies qu'ils envisagent n'y changeront rien. Leur principal ancrage est le régime lui-même, qui est leur paterfamilias et leur dispensateur de butin. Ils ont été d'une relative utilité tant que leurs maîtres voulaient se servir d'eux comme succédané d'islamisme, pour gaver les foules de bondieuseries de toute sorte. Maintenant c'est fini. Ils auront beau ruer dans les brancards et crier qu'ils ont été évacués par la fraude, ils ne persuaderont personne, pas même leurs propres militants. Ils ont bouffé, ils ont paradé, ils ont fait le beau. Le temps est venu pour eux d'aller gérer leurs bazars. Il y a de quoi faire. Ils ont voulu le fric, ils l'ont. Mais ils sont trop cons pour avoir le fric et le pouvoir.
 
DIlem
DILEM DU 21 OCTOBRE 2014
Galerie Agrandir
CONTRECHAMP
video

LIBERTE MOBILE
Bannière
Voir toute La rubrique

Dernières infos