Pour contacter la Rédaction Web de "Liberté" écrivez à cette adresse : redactionweb@liberte-algerie.comPour contacter la rédaction nationale (version papier)de "Liberté" écrivez à cette adresse : info@liberte-algerie.comSuivez-nous sur Twitter : @JournalLiberteDZ Suivez-nous sur Facebook:www.facebook.com/JournalLiberteOfficielChaque édition de la version papier (articles et PDF) est mise en ligne sur le site à 10h (GMT+1) et cela depuis le 05 octobre 2011
Editorial Jeudi, 13 Septembre 2012 09:50 Facebook Imprimer Envoyer Réagir

RPG 7

Par : Mounir B.

Que vont faire les États-Unis ? Après l’exécution de l’ambassadeur US à Benghazi et l’assaut contre l’ambassade américaine au Caire, l’administration Obama est devant un choix impossible : continuer à soutenir les islamistes dans le monde arabe, largement antiaméricains, ou signer le certificat de décès du Printemps arabe.
Car ce qui vient de se produire ce 11 septembre 2012, date qui a marqué au fer rouge l’opinion américaine, est loin d’être un acte sans conséquence. Des terroristes ont attaqué au lance-roquettes le sanctuaire diplomatique américain à Benghazi. Au Caire, c’est le drapeau américain qui a été brûlé et remplacé par l’étendard noir du jihad salafiste.
La manière avec laquelle a réagi l’administration américaine en dit long sur son embarras. À deux mois de la présidentielle, Obama, déjà accusé de faire le lit de l’islamisme dans le monde arabe, se voit “récompensé” par ses alliés islamistes par des attaques d’une monstrueuse brutalité. Alors que le corps de l’ambassadeur est traîné dans les rues de Benghazi, rappelant celui de Kadhafi ou encore celui du pilote d’hélicoptère en Somalie, 20 ans plus tôt, le département d’État continuait de qualifier les assaillants de “protestataires” ! Et il serait impensable d’envisager de bombarder la Libye, car c’est déjà fait !
L’esprit de culpabilité dominant des États-Unis vis-à-vis du monde arabe ne s’est pas arrangé avec la diffusion de la bande-annonce d’un film provocateur et débile contre l’image du Prophète mais personne dans l’Administration Obama/Clinton n’avait pris la mesure de la haine que vouent les islamistes à l’Amérique et à son allié israélien.
Et comme toujours, dans ces moments délicats à gérer, les Américains vont se retrouver seuls. Le pyromane Sarkozy est en vacances prolongées, son mauvais génie, BHL, qui a vendu le produit libyen comme inoffensif, a perdu la voix et les financiers du Printemps arabe ont perdu le contrôle de leurs troupes au profit d’Al- Qaïda.
Car ce qui vient de se produire en Libye n’est rien comparativement à ce qui va advenir de la Syrie, si par malheur, les jihadistes internationaux, choyés par l’Occident, vont prendre le pouvoir à Damas. Cela équivaut à installer Al-Qaïda aux commandes du monde arabe avec leurs… lance-roquettes.

 

Commentaires 

 
#4 SOUSEMKAN 13-09-2012 16:06
Bien vu ya didou. Et ce n'est pas fini car les islamistes en général et les salafistes en particulier n'ont pas d'autre programme que celui de reduire la femme à l'état d'objet et de veiller à ce que leur croyance ne soit pas contestée ni interprêtée. Les américains connaissent tous les artifices pour déclencher la guerre entre les arabes et exacerber leurs reflexes primaires: il a suffi de neutraliser Saddam Hussein (dictateur originaire d'une minorité sunnite) pour que la majorité chiite prenne sa revenche, et en Irak,ils n'ont pas fini de se battre comme des chiffonniers. C'est valable pour la Syrie.L'onde de choc de l'élimination de Kadafi a déjà atteint la zone du sahel impliquant plusieurs pays dont le nôtre et ça va continuer.
 
 
#3 SOUSEMKAN 13-09-2012 15:36
Citation en provenance du commentaire précédent de didou:
qui joue avec le feu se brûle la tête plus que les doigts.c'est le prolongement des actes de la CIA,des services secrets pakistanais et des princes saoudiens qui ont fabriqué les "battle dress" en Afghanistan, ben Laden, zawahiri et consorts suivi de l'idéologie des salafistes djihadistes qui se sont manifestés en Algérie pour la bruler maintenant c'est la Lybie la Tunisie,,L'Egypte,et la Syrie en attendant le yemen.les sous traitants des cow boy, arabie seoudite bahrein qatar viendra leurs tours ,c'est une illusion de croire qu'il seront épargnés par la deferlante.

Très bien vu. Bravo
 
 
#2 kisesouvienbien!! 13-09-2012 13:19
Que peuvent faire les américains???mais c est bien sur!!!envoyer leur arme secrète: B(bombe) H(humaine) L(lénifiante) calmer les ardeurs de ses AMIS les towars et leurs dire que KHADAFI (fils) n était pas cache dans l ambassade US et q ils se sont trompes celui q ils ont tue n était pas MOUAMAAR (père) et pour cause!!!!
 
 
#1 didou 13-09-2012 12:11
qui joue avec le feu se brûle la tête plus que les doigts.c'est le prolongement des actes de la CIA,des services secrets pakistanais et des princes saoudiens qui ont fabriqué les "battle dress" en Afghanistan, ben Laden, zawahiri et consorts suivi de l'idéologie des salafistes djihadistes qui se sont manifestés en Algérie pour la bruler maintenant c'est la Lybie la Tunisie,,L'Egypte,et la Syrie en attendant le yemen.les sous traitants des cow boy, arabie seoudite bahrein qatar viendra leurs tours ,c'est une illusion de croire qu'il seront épargnés par la deferlante.
 
DIlem
DILEM DU 22 OCTOBRE  2014
Galerie Agrandir
CONTRECHAMP
video

LIBERTE MOBILE
Bannière
Voir toute La rubrique

Dernières infos