Les boîtes noires du vol MH17 transmises aux enquêteurs néerlandais (officiel) Pour contacter la Rédaction Web de "Liberté" écrivez à cette adresse : redactionweb@liberte-algerie.comPour contacter la rédaction nationale (version papier)de "Liberté" écrivez à cette adresse : info@liberte-algerie.comSuivez-nous sur Twitter : @JournalLiberteDZ Suivez-nous sur Facebook:www.facebook.com/JournalLiberteOfficielChaque édition de la version papier (articles et PDF) est mise en ligne sur le site à 10h (GMT+1) et cela depuis le 05 octobre 2011
Editorial Jeudi, 13 Septembre 2012 09:50 Facebook Imprimer Envoyer Réagir

RPG 7

Par : Mounir B.

Que vont faire les États-Unis ? Après l’exécution de l’ambassadeur US à Benghazi et l’assaut contre l’ambassade américaine au Caire, l’administration Obama est devant un choix impossible : continuer à soutenir les islamistes dans le monde arabe, largement antiaméricains, ou signer le certificat de décès du Printemps arabe.
Car ce qui vient de se produire ce 11 septembre 2012, date qui a marqué au fer rouge l’opinion américaine, est loin d’être un acte sans conséquence. Des terroristes ont attaqué au lance-roquettes le sanctuaire diplomatique américain à Benghazi. Au Caire, c’est le drapeau américain qui a été brûlé et remplacé par l’étendard noir du jihad salafiste.
La manière avec laquelle a réagi l’administration américaine en dit long sur son embarras. À deux mois de la présidentielle, Obama, déjà accusé de faire le lit de l’islamisme dans le monde arabe, se voit “récompensé” par ses alliés islamistes par des attaques d’une monstrueuse brutalité. Alors que le corps de l’ambassadeur est traîné dans les rues de Benghazi, rappelant celui de Kadhafi ou encore celui du pilote d’hélicoptère en Somalie, 20 ans plus tôt, le département d’État continuait de qualifier les assaillants de “protestataires” ! Et il serait impensable d’envisager de bombarder la Libye, car c’est déjà fait !
L’esprit de culpabilité dominant des États-Unis vis-à-vis du monde arabe ne s’est pas arrangé avec la diffusion de la bande-annonce d’un film provocateur et débile contre l’image du Prophète mais personne dans l’Administration Obama/Clinton n’avait pris la mesure de la haine que vouent les islamistes à l’Amérique et à son allié israélien.
Et comme toujours, dans ces moments délicats à gérer, les Américains vont se retrouver seuls. Le pyromane Sarkozy est en vacances prolongées, son mauvais génie, BHL, qui a vendu le produit libyen comme inoffensif, a perdu la voix et les financiers du Printemps arabe ont perdu le contrôle de leurs troupes au profit d’Al- Qaïda.
Car ce qui vient de se produire en Libye n’est rien comparativement à ce qui va advenir de la Syrie, si par malheur, les jihadistes internationaux, choyés par l’Occident, vont prendre le pouvoir à Damas. Cela équivaut à installer Al-Qaïda aux commandes du monde arabe avec leurs… lance-roquettes.

 

Ajouter un Commentaire

Charte d'utilisation de
www.liberte-algerie.com

- L’espace des commentaires sur liberte-algerie.com est ouvert à toute personne s’engageant à respecter les présentes conditions générales d'utilisation par l’Internaute

- L’internaute est prié de prendre connaissance le plus régulièrement possible des conditions Générales d'utilisation du site. Il faut savoir que liberte-algerie.com est libre de les modifier à tout moment sans notification préalable afin de les adapter aux évolutions du site et des lois et règlements en vigueur.

- La citation de la marque liberte-algerie.com sur un site Internet tiers ne signifie pas que liberte-algerie.com assume une quelconque garantie et responsabilité quant au contenu du site Internet tiers ou de l'usage qui peut en être fait.

- Tout internaute peut réagir sur le contenu du site

- Les informations fournies à liberte-algerie.com par un Utilisateur lors l’envoi de son commentaire sont communiquées sous la seule responsabilité de cet Utilisateur.

- En envoyant ses commentaires à liberte-algerie.com, l’utilisateur :

- déclare être autorisé à envoyer ses commentaires ;

- autorise liberte-algerie.com à reproduire et représenter, intégralement ou partiellement et à adapter les commentaires sur les services de communication électroniques édités par liberte-algerie.com dans le monde entier.

- liberte-algerie.com a le droit de retirer ou d’interdire l’accès à tout Commentaire contrevenant ou risquant de contrevenir aux lois et règlements en vigueur ou qui ne serait pas conforme aux règles éditoriales du site.

- L'utilisateur est seul responsable de toute utilisation personnelle du contenu ou des commentaires publiés sur le Site.

- liberte-algerie.com n'exerce aucun contrôle quant au contenu des sites Internet tiers. L'existence d'un lien hypertexte entre le site et un site internet tiers ne signifie pas que liberte-algerie.com assume une quelconque garantie et responsabilité quant au contenu du site Internet tiers ou de l'usage qui peut en être fait.

- Dans l'hypothèse où l’utilisateur est une personne physique mineure, il déclare et reconnait avoir recueilli l'autorisation auprès de ses parents ou du (ou des) titulaire(s) de l'autorité parentale le concernant pour utiliser le site. Le (ou les) titulaire(s) de l'autorité parentale a (ont) accepté d'être garant(s) du respect de l'ensemble des dispositions de la charte.

- Les propos incitants à la haine raciale ou religieuse, les appels à la violence, l’utilisation de termes régionalistes, et tout message litigieux ne sont pas acceptés par liberte-algerie.com.

- Veuillez éviter l’excès de propos de type belliciste, morbide ou guerroyeur.

- Les commentaires où on y constate de l’agressivité, de la vulgarité ou de la violence excessive dans le ton, ne sont pas autorisées à être publiés sur le site. Egalement les insultes personnelles entre participants.

- Pas de pornographie, pédophilie, obscénités et grossièretés.

- La répétition de messages identiques ou très voisins n’est pas autorisée

- Tout lien dirigeant vers un site raciste, islamophobe, ou que la rédaction jugera non conforme, sera effacé.
- Les spéculations ou révélations à propos de l'identité de tel ou tel participant ne sont pas tolérées.

- Les tentatives d'usurpation d'un pseudonyme déjà employé ne sont pas tolérées.

- Les messages personnels échangés entre participants ou postés sur d’autres sites ne doivent pas être diffusés sur le site.

- L’usage normal pour publier les commentaires requiert un seul pseudonyme.
- Veuillez poster vos sujets dans les rubriques appropriées du site

- En cas de malentendu persistant avec le médiateur, vous êtes prié de le contacter par email (l’adresse : journal.liberte.dz@gmail.com)

DIlem
DILEM DU 22 JUILLET 2014
Galerie Agrandir
CONTRECHAMP
video

Galerie photos
Le Forum de Liberté a reçu mardi 22 juillet 2014, à 22h, l’écrivain et dramaturge, Slimane Benaïssa. Notre invité a animé une communication sur le thème “La pluralité culturelle, une chance pour l’Algérie”. (Seconde partie)
Le Forum de Liberté a reçu mardi 22 juillet 2014, à 22h, l’écrivain et dramaturge, Slimane Benaïssa. Notre invité a animé une communication sur le thème “La pluralité culturelle, une chance pour l’Algérie”. (Seconde partie)
Galerie Agrandir
LIBAN
Bannière
Bannière
Bannière
LIBERTE MOBILE
Bannière
Voir toute La rubrique

Dernières infos