A la une / Enquête

Enquête

Le prétexte à un délire islamophobe

 Parmi tous les actes d’islamophobie commis depuis les attaques du 13 novembre et répertoriés par l’Observatoire contre l’islamophobie figurent les attaques qui ont ciblé des mosquées. Du lard et du jambon ont été déposés sur la poignée et la porte d’entrée d’un lieu de culte à Pontarlier en Franche-Comté.
Des inscriptions racistes et des croix gammées ont été également dessinées sur les murs de la mosquée.
Près de Paris, dans le Val-de-Marne et le Val-d’Oise, deux autres mosquées ont été visées par des profanations identiques. Après l’attentat contre le journal satirique Charlie Hebdo en janvier dernier, des établissements musulmans ont été également pris pour cible. Toutes ces attaques ont été attribuées par la police à des groupuscules d’extrême droite.