Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version digitale de "Liberté" écrire à: redactiondigitale@liberte-algerie.com

A la une / Enquête

Des réservations au niveau de L’ONAT ont été annulées

Pas de vacances

L’onde de choc de la grève cyclique du secteur de l’éducation a atteint certaines  agences de voyages qui avaient l’habitude d’organiser des déplacements pour les familles pendant les vacances scolaires du printemps. C’est le cas notamment pour l’Office national du tourisme (Onat) qui a enregistré plusieurs annulations de réservations pour des voyages pendants les deux semaines de congé scolaire. C’est ce que nous avons appris auprès de la direction générale de l’Onat. “La grève des enseignants a eu des répercussions sur l’Onat puisque de nombreuses familles ont annulé leurs voyages en raison des cours de rattrapage de leurs enfants. En tout cas, c’est l’argument avancé par les parents”, révèle l’assistant du DG. En fait, certaines familles avaient pour habitude de grignoter sur le budget du foyer pour offrir des voyages à leurs enfants en guise de récompense pour les bons résultats. Une façon de les encourager à redoubler d’effort. Mais comme au deuxième trimestre, les élèves étaient beaucoup plus au repos que studieux, les vacances et les récompenses s’avèrent inutiles cette fois-ci. Les enseignants leur ont non seulement gâché le cursus scolaire mais leurs vacances aussi.