Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version digitale de "Liberté" écrire à: redactiondigitale@liberte-algerie.com

A la une / Enquête

Les enfants ont une chance

Phalloplastie : un espoir pour les cas désespérés

Confrontés à un phénomène nouveau, les parents des enfants concernés ont de l’espoir pourvu que les autorités agissent rapidement et sans démagogie ni populisme. Ceux que nous avons rencontrés ne développent aucun sentiment de haine. Ils espèrent que les enfants se rétabliront et recouvrent leur virilité. Pour les spécialistes algériens, les seuls cas enregistrés, officiellement, de perte de la verge suite à une nécrose sont ceux liés aux différents cancers des parties génitales. Dans ces situations, avec un traitement rapide, dans la semaine qui suit, le mal est maîtrisé. Suivra alors une reconstruction de la verge. La plus usuelle dans le monde est la phalloplastie. Reste que dans le cas de Khroub, cette dernière technique est prometteuse. Enfin, selon l’évolution des cas des enfants toujours hospitalisés, il se pourrait qu’au maximum 2 cas seulement nécessiteront ce traitement chirurgical très répandu notamment aux USA et au Canada. Entre-temps, il se pourrait que les scientifiques aient déjà développé de nouvelles techniques.

M. K.