Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version digitale de "Liberté" écrire à: redactiondigitale@liberte-algerie.com

Économie / Entreprise et marchés

économie

Brèves

En mission en Afrique du sud : Des entreprises algériennes explorent des opportunités d’affaires
La Chambre algérienne de commerce et d’industrie (CACI), en partenariat avec l’ambassade de la République d’Afrique du Sud en Algérie, organisera le lundi 30 janvier, à Alger, une journée d’information sur les opportunités d’affaires en Afrique du Sud. Plusieurs entreprises y prendront part. La CACI met ainsi  le cap vers les pays d’Afrique. Elle le fait  dans la continuité des efforts visant l’intensification des liens de coopération économique avec le continent noir.

EPE : La prise de participations en débat
Un séminaire de formation aux outils juridiques, comptables, fiscaux et financiers relatifs à une prise de participations dans le capital d’une entreprise publique économique (EPE) aura lieu les 6 et 7 février prochain dans les locaux de l’École supérieure algérienne des affaires (ESAA), sise à Mohammadia (Pins maritimes), Alger. La rencontre va disséquer ces outils, l’objectif étant d’éviter les engagements à risques dans des entités économiques.

Shell : La compagnie réclame plus de 380 millions de dollars à l’état tunisien  
Shell demande plus de 380 millions de dollars pour le non-paiement de la facture relative à la construction de l’unité GPL du champ Hasdrubal, des pipelines reliant les champs Hasdrubal et Miskar à l’usine de stockage du GPL de Skhira, ainsi que des cigares de stockage. C’est en 2008 que le gouvernement tunisien avait commandé la réalisation de ces travaux à British Gas qui contrôlait alors les champs Hasdrubal et Miskar. Cependant, en 2015, Royal Dutch Shell a racheté les parts de British Gas sur les périmètres, héritant ainsi du différend qui semble opposer l’Assemblée nationale constituante ainsi que l’Assemblée des représentants du Peuple à British Gas dans le cadre du contrat qui liait celui-ci à l’État tunisien.


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER