Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version digitale de "Liberté" écrire à: redactiondigitale@liberte-algerie.com

Économie / Entreprise et marchés

“Ria”, édition spéciale Algérie

Cap sur les “stratégies gagnantes”

La revue de l’industrie agroalimentaire (RIA), avril 2016, consacre une édition spéciale à Djazagro 2016. Elle met en relief les “stratégies  gagnantes” en matière d’innovation. Il y est ainsi expliqué que les stratégies sont “collaboratives”, “participatives”, basées sur “l’usage”. Elles nécessitent des “compétences diverses” et impliquent des modes de fonctionnement nouveaux. L’innovation, elle, est “incontournable” pour l’entreprise agroalimentaire car elle permet de créer la “différenciation” et de la valeur, constituant un “levier de fidélisation” et de “conquête” de nouveaux clients. Et il y a deux moteurs de l’innovation : le process via la science et la technologie et l’usage alimentaire.
Dans un éditorial signé de son éditeur délégué, Ria souligne qu’avec la baisse des cours du pétrole, l’État, contraint de trouver de nouvelles ressources financières, mise sur la rationalisation des dépenses et encourage les entreprises à investir. Mais, y est-il ajouté, dans ce contexte économique difficile, la loi de finances 2016 n’apporte pas que de bonnes nouvelles. L’éditorialiste rappelle que les prix du gasoil et de l’énergie sont en augmentation. La publication consacre, par ailleurs, un article bien élaboré à la filière laitière. Elle évoque ainsi Coopssel, une coopérative qui a donné du sens à l’intégration dans cette branche. De même, elle met en avant les performances de la laiterie Tell. Coopérative de droit privé gérée par ses adhérents, Coopssel collecte aujourd’hui entre 63 000 et 64 000 litres de lait par jour contre 800 litres de lait par jour en 2001, révèle son directeur général,
M. H. Kharchi. La coopérative veut améliorer le taux de matière grasse du lait collecté pour la production de fromage à pâte molle. La laiterie Tell produit, elle,  près de 400 000 litres de laits de consommation par jour dont 300 000 litres de LPC et 600 000 à 110 000 litres de laits crus. Ria parle également dans ce numéro du complexe d’abatage intégré de l’Algérienne des viandes rouges (Alviar), réceptionné en 2015. L’installation en question combine abattage, découpe et possibilités de stockage et surgélation, ainsi que l’explique Ahmed El-Menaouar, directeur technico-commercial à Alviar.


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER