Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version digitale de "Liberté" écrire à: redactiondigitale@liberte-algerie.com

Économie / Entreprise et marchés

Hind Benmiloud, avocate, spécialiste de l’activité

“La franchise, le chemin le plus court pour créer des entreprises industrielles”

Liberté : Quelle est l'importance du séminaire de formation sur la franchise organisé à Paris du 18 au 20 mars 2016 ?
Hind Benmiloud : Ce séminaire de formation est important en ce qu'il permet d'avoir une idée très précise de ce qu'est la franchise, de sa place dans les économies modernes, de ce qu'elle peut apporter en termes de transfert de savoir-faire. Il permet d'apprendre que la franchise est une méthode d'entreprendre pour un entrepreneur plus rapidement en optimisant ses chances de succès et à un franchiseur d'asseoir son développement commercial sur un réseau de chefs d'entreprise impliqués sur leur marché local.

Est-il opportun de développer la franchise en Algérie dans un contexte de baisse des revenus financiers du pays et où l'Exécutif est davantage préoccupé par la maîtrise de la facture importations, le redressement du secteur productif et la réindustrialisation du pays ?
C'est justement parce qu'il y a ce contexte de crise et de baisse de revenus financiers qu'il faut plus que jamais permettre à la franchise de se développer, surtout les franchises de services et les franchises industrielles, ou alors interdire toutes importations de quelques produits que ce soit, ce qui serait contraire aux accords internationaux, mais surtout sanctionnerait la population algérienne que l'on a habituée à un mode de consommation. C'est le chemin le plus court pour créer les entreprises industrielles et les sociétés de services indispensables au développement et l'innovation.
S'agissant des franchises commerciales, elles transmettent aussi un savoir-faire et un apprentissage de la bonne gouvernance d'entreprise, cela reste de la distribution et du commerce de qualité.

Quels sont les avantages et les inconvénients de la réglementation tunisienne sur la franchise exposée lors du séminaire de formation ?
Je ne saurais vous répondre avec précision sur une réglementation d'un autre pays, mais ce que je retiens c'est que le contrat de franchise existe depuis 2009 en Tunisie et que c'est réglementé, ce qui permet à l'État d'exercer un contrôle et une protection de son économie nationale.
La Tunisie n'a pas les mêmes moyens que l'Algérie, elle subit avec le terrorisme une baisse de ses revenus tirés du tourisme et pourtant elle continue de moderniser son économie.

Que suggérez-vous pour que la franchise se développe en Algérie et contribue à l'essor de l'économie nationale ?
Qu’elle soit reconnue dans notre droit et qu'un texte la réglemente, ce qui permettra à notre économie de se moderniser, car de toute façon elle existe, elle se développe de plus en plus, d'où la nécessité d'un texte, ce qui permettra à mon sens un meilleur contrôle et traçabilité des flux financiers et une meilleure qualité pour les biens et services fournis aux consommateurs algériens.

 


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER
Commentaires
1 réactions
Brahms le 19/04/2017 à 12h19

Inconvénients : Le franchisé est tenu de verser une redevance initiale et des royalties à la Franchise. Le franchisé doit respecter la charte graphique, la communication, les engagements financiers et juridiques du franchiseur. Le respect du cahier des charges du franchiseur concernant l’installation, le mobilier ou l’emplacement du point de vente. Des contraintes sur le catalogue des produits et/ou services commercialisés. L’investissement de départ peut être très élevé.

Commentaires
1 réactions