Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version digitale de "Liberté" écrire à: redactiondigitale@liberte-algerie.com

Économie / Entreprise et marchés

Entreprise fortement présente sur le marché algérien

Linde Gas Algérie : 100 millions d’euros d’investissements

©D. R.

Cette filiale du groupe allemand, sous la houlette de son PDG, Pierre Chevallier, ambitionne de consolider sa position sur le marché algérien.

L’entreprise a déjà  investi cent million d’euros, plus exactement 99,6 million d’euros, dans différents projets, en Algérie. Elle est présente dans le pays depuis les années 70. C’était elle qui s’était chargée, dans les années 1979, de la fourniture d’unités de séparation des gaz de l’air au complexe d’El Hadjar, un site qui fait l’actualité aujourd’hui.
Par ailleurs, Linde Gas Algérie s’est impliquée dans la réalisation de nombreuses stations de dessalement d’eau de mer de 2002 à 2006. Linde Gas a acquis en juillet 2007,66% du capital de l’Entreprise publique économique du gaz industriel (EPE GI). En juin 2008, les statuts de la société ont été “modifiés, pour changement de dénomination et extension de l’objet social”, ainsi que nous l’explique, Tessa Hammou, directrice commerciale et marketing à Linde Gas Algérie.
Ils l’ont été de nouveau en novembre 2014, ajoute-t-il, suite au transfert des 34% des actions détenues par la SGP GEPHAC vers le groupe Sonatrach. 66% des actions sont détenues par Linde Gas, 34% par Sonatrach, en remplacement de la SGP GEPHAC. Linde Gas Algérie se donne pour mission principale : la production, la distribution et la commercialisation des gaz industriels et médicaux.
L’entreprise, note la responsable chargée du commercial et du marketing, dispose de dix unités de production, de distribution et de commercialisations de gaz de l’air (Oxygène, azote et argon), de l’acétylène, de l’anhydride carbonique, du protoxyde d’Azote, de l’air comprimé et mélanges gazeux. Elle est chargée également de la réalisation et de l’entretien d’installations d’équipements hospitaliers et matériel cryogénique.
Linde Gas Algérie veut développer et étendre ses activités dans un important marché : hôpitaux et cliniques (pour l’oxygène et protoxyde d’azote),  agroalimentaire, boissons gazeuses et dessalement d’eau de mer), industries (azote, argon, CO2, gaz purs et mélanges). Linde Gas s’est par ailleurs engagée “à maintenir et préserver l’emploi développer l’activité, moderniser étendre les capacités de production, mettre en œuvre les programme d’investissements”…, résume Tessa Hammou.
Celle-ci indique au sujet des normes, que Linde Gas Algérie, Spa, s’est fait certifier aux normes qualité ISO 9001 Version 2008, aux normes environnement ISO 14001 V2005 en 2012, aux normes santé sécurité OHSAS 18001 en 2013 et aux normes  FSSC 22000 en 2012.
La directrice chargée du commercial et du marketing rappelle, au chapitre des réalisations, qu’entre autres projets achevés, la construction d’une nouvelle unité de production de gaz de l’air d’une capacité de 100 tonnes par jour en 2013 à Réghaïa. Linde Gas a mis en chantier une unité de production du protoxyde d’azote qui nous permettra, dit-elle, de “répondre aux besoins nationaux et aussi d’exporter”. Et en projet, une unité de production de CO2 qui répondra non seulement au marché nationale mais également  à tout le marché du grand Maghreb, a-t-elle affirmé. L’entreprise travaille en outre à la mise aux standards internationaux des unités de productions. Quant au management de Linde Gas  Algérie, Spa, il est confié, selon notre interlocutrice, à l’actionnaire Linde. En matière d’organisation, Linde Gas Algérie, Spa, est  soumise aux mêmes règles que celles appliquées aux autres filiales, en ce qui concerne les reportings et les contrôles.

Y. S.


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER