Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version digitale de "Liberté" écrire à: redactiondigitale@liberte-algerie.com

Économie / Entreprise et marchés

Dow Chemical Company

Un partenaire traditionnel des sociétés algériennes

Dow Chemical Company est l’un des tout premiers acteurs mondiaux de l’industrie chimique et des technologies de pointe.

En avril dernier, Dow Chemical Company a organisé à Johannesburg en Afrique du Sud, une grande rencontre où le géant américain de la chimie, a invité les médias africains à discuter du rôle que peuvent jouer les emballages alimentaires flexibles dans un développement économique respectant l’environnement. L’événement était destiné essentiellement à faire la promotion des produits DOW, notamment une  nouvelle famille de résines offrant des niveaux de performance sans précédent, qui permettent aux clients de combler certaines des plus grosses lacunes actuelles en termes de rendement dans l’industrie de l’emballage et une solution souple alternative aux conteneurs rigides. Cette rencontre qui n’est pas la première du genre, a fait ressortir l’intérêt que porte DOW au continent africain. Notre présence en  Afrique du Sud a été l’occasion de rencontrer Fabrice Digonnet, responsable développement nouvelle technologie en emballage pour l’Europe Moyen- Orient et Afrique, qui nous a parlé des activités de DOW en Algérie. Selon Fabrice Digonnet, Dow connaît l’Algérie depuis quatre décennies. Certes il y a eu un intermède mais depuis trois quatre années il y a eu le retour de DOW en Algérie. Ce retour en Algérie obéit à la présence d’un marché  non négligeable et qu’il faut suivre avec des gens au niveau local. Le fait d’être présent physiquement localement est très important pour DOW. “L’Algérie est un marché très prometteur. Parce que l’Algérie a beaucoup de ressources, pétrolières mais aussi en termes de ressources humaines avec de bonnes formations universitaires, ainsi donc les ingénieurs qui faut pour mettre en place les bonnes technologies”. Fabrice Digonnet parle en connaissance de cause puisque c’est lui qui a eu à recruter les premiers collaborateurs de DOW en Algérie. “C’est un potentiel énorme. C’est pour cela qu’on est installé à Alger-même et qu’on est passé en cinq années de deux personnes à plus de vingt”, souligne-t-il en ajoutant que “le marché de l’emballage se développe beaucoup en Algérie. Nous on suit cette demande et on veut aussi monter le niveau de l’emballage en donnant l’opportunité à nos clients d’avoir accès aux résines hautes performance”.  Grâce à son bureau de liaison en Algérie chargée des activités de la multinationale américaine, Dow mobilise tous ses moyens humains et matériels afin de maintenir sa position en tant que leader de l’industrie à l’échelle maghrébine. Pour ce faire, DOW peut compter sur une relation de longue date avec Sonatrach. En effet, DOW et Sonatrach ont un partenariat certain dans les matières premières. Selon Fabrice Digonnet, “DOW en tant que producteur de matières premières, a besoin  des dérivés pétroliers et Sonatrach en fabrique beaucoup donc c’est une relation très spéciale et très importante entre DOW et Sonatrach”. Par ailleurs, DOW est aussi fournisseur pour beaucoup d’opérateurs algériens à l’instar de Cevital. Concernant les opportunités de partenariat dans le domaine de la production notre interlocuteur estime que “c’est du domaine du confidentiel parce qu’on parle d’investissement de dizaines de milliards d’euros. Cela se fait au plus haut niveau. Je n’ai pas d’information mais je pense que si le marché est très demandeur, cela aura du sens. Ce sont des scénarios qui doivent être étudiés”. Une éventualité qui a du sens d’autant qu’au niveau des technologies l’Algérie investit dans des équipements de dernière génération nécessaire pour des emballages alimentaires ou non  très sophistiqués. 

 


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER