Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version digitale de "Liberté" écrire à: redactiondigitale@liberte-algerie.com

Économie / Entreprise et marchés

“Tourisme Magazine” :

Un patchwork thématique pour la promotion du secteur

Tourisme Magazine, une publication dédiée au tourisme, évoque, dans sa livraison d’avril, l’hôtellerie, le bilatéral algéro-maltais, le développement du tourisme, la destination Algérie sur les sites web des ambassades et des consulats d’Algérie à l’étranger. Il s’agit en fait d’un patchwork thématique pour mettre en lumière le potentiel touristique que recèle le pays, un potentiel toujours en jachère. Le périodique nous apprend ainsi qu’un troisième hôtel Sheraton, après ceux d’Alger et d’Oran, vient consolider l’offre hôtelière du groupe Starwood en Algérie.
Il est implanté à Annaba. Et il sera mis en service le 5 juillet 2016. L’inauguration va certainement se faire en présence du ministre de l’Aménagement du territoire, du Tourisme et de l’Artisanat, Amar Ghoul, manière, pour lui, de se montrer actif sur le terrain. Or, une bonne partie des projets en chantier ou à mettre en service ont été élaborés avant son arrivée au ministère du Tourisme. Tourisme Magazine parle du ministre dans son édition d’avril, à la faveur de la visite qu’il avait effectuée à Malte, dans le cadre “du renforcement des opportunités” de coopération dans le domaine du tourisme. La publication rappelle qu’il est convenu d’établir un “mémorandum d’entente” entre l’Algérie et Malte dans le tourisme… Par conséquent, y est-il relevé, Amar Ghoul et son homologue maltais, Edward Zammit, se sont entretenus et focalisés sur cinq axes principaux : la formation et la qualification des ressources humaines, le développement et l’encouragement de la coopération pour inciter l’investissement dans l’hôtellerie, la gestion, la réhabilitation et la modernisation des infrastructures hôtelières, l’amélioration des voyages aériens et maritimes communs et enfin la commercialisation et la publicité au profit des destinations touristiques. L’Algérie et Malte ont par ailleurs convenu d’un congrès international en Algérie sur “la sécurité, la stabilité et le tourisme, prévu pour la fin du mois de septembre prochain”. Dans un autre registre, Tourisme Magazine a fait parler Smaïn Lalmas, président d’Algérie conseil export (ACE). Dans cet entretien, le président d’ACE note que le choix des projets repose sur le modèle de tourisme que nous voulons adopter, ajoutant cependant que la règle du 49/51 semble être “un blocage majeur” pour le secteur du tourisme.
Il estime en outre qu’une stratégie de développement du secteur du tourisme s’impose alors qu’il y a rude concurrence sur de nombreux marchés internationaux.
En Afrique, par exemple, le taux de croissance dans le tourisme augmente 2 à 3 fois plus vite que dans le reste du monde. La publication évoque également le rôle des ambassades et des consulats d’Algérie à l’étranger dans la promotion du tourisme dans le pays. II y est ainsi souligné que des représentations diplomatiques ont mis en place des sites web qui donnent une masse d’informations sur la géographie, l’histoire du pays ainsi que sur la diversification du paysage.


Youcef Salami


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER