Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version digitale de "Liberté" écrire à: redactiondigitale@liberte-algerie.com

A la une / Entretien

Interview exclusif du Président de "Dale Carnegie"

Joe Hart: " Notre objectif est de produire les meilleurs formateurs"

Capture d'écran de la vidéo/©Rédaction Numérique de "Liberté"

Joe Hart (CEO) du centre de recherche "Dale Carnegie" (l'enseigne d'origine américaine, considérée comme leader mondiale de la formation )sera sur Alger dès ce 21 mars. Dans cet entretien exclusif accordé à "Liberté", il revient sur les objectifs de sa visite concernant la formation en Algérie, que ce soit au niveau des entreprises ou des universités. 

 

Entretien réalisé par Salim KOUDIL

Liberté : Est-ce votre première visite en Algérie et dans la région?

Joe Hart: C'est ma première visite en Algérie et dans la région. J'ai beaucoup entendu parler du grand travail que notre bureau a accompli. Je suis honoré d’effectuer cette visite.

Quel est votre point de vue sur le secteur de la formation en Algérie? Et quelle est votre approche du marché local?

L'Algérie a un réel potentiel en tant que marché de la formation et du développement avec des fondamentaux économiques solides et des plans de potentiel significatifs.

Nous avons constaté que notre méthodologie et notre contenu de formations sont universels. C'est l'une des raisons pour lesquelles nous sommes en affaires depuis plus de 100 ans et avons des activités dans plus de 90 pays à travers le monde.

L’un de nos avantages compétitifs, qui nous est propre, est que nos partenaires-représentants sont des opérateurs locaux. En Algérie, nous sommes fiers d’avoir des formateurs et consultants algériens, qui répondent aux défis et besoins en formations d’entreprises algériennes, en s’appuyant sur le support d’un réseau et d’un savoir internationaux.

Quels sont vos objectifs pour les entreprises de la région?

L'Algérie est un carrefour stratégique pour l'Europe et l'Afrique subsaharienne et, en plus d'être proche, elle offre un bassin de talents aux entreprises locales et internationales opérant dans la région.

Notre objectif est d'augmenter la qualité et la productivité de la main-d'œuvre en encourageant les entreprises à investir dans leurs employés.

Nous croyons que nous pouvons aider les entreprises algériennes de toutes tailles à générer plus de revenus, à augmenter la productivité et à réduire les coûts en révélant leur main-d'œuvre brillante et débrouillarde.

Quelle valeur ajoutée comptez-vous apporter à la franchise locale et qui pourrait profiter au marché algérien?

Lors de la soirée du mardi 21 mars, j'aurai l'honneur de présenter à Hendrik Kasteel, PDG d'Ooredoo Algérie  le « Dale Carnegie Leadership Award », en présence de 200 employés  d’Ooredoo. Un principe de Dale Carnegie est de «Donner une honnête et sincère appréciation».

Voir également la vidéo de Joe Hart (adressée aux lecteurs de "Liberté") en cliquant ICI

En plus des remerciements que nous adressons à nos clients, je discuterai également de nos dernières recherches en leadership sur le thème de l'engagement des employés.

Quel est votre objectif dans le marché des entreprises locales? 

Chez Dale Carnegie, nous revigorons les employés en tirant leurs forces naturelles, en renforçant le courage et la confiance dont ils ont besoin pour prendre le commandement de leur rôle et réaliser l'inattendu.

Au fur et à mesure que nous les aidons à exceller, les employés gagneront la confiance et le respect des personnes autour d'eux, créant une culture de labeur à tous les niveaux des organisations algériennes. Avec plus de soutien, les équipes peuvent prendre l'initiative de mettre leurs idées en action plus efficacement, en augmentant leur performance, en collaboration avec l'organisation, et en travaillant plus intelligemment.

Quelle serait la stratégie de Dale Carnegie concernant les formateurs locaux?

Nous collaborons avec le bureau algérien pour assurer la cohérence et l'alignement des entreprises sur la prestation de la formation. Notre objectif commun est de produire les meilleurs formateurs pour pouvoir offrir les meilleures solutions à nos clients.

Dale Carnegie lance aujourd'hui plusieurs programmes publics à Alger, Oran et Constantine. Allez-vous développer dans d'autres villes? Et sur quel programme vous vous concentrez actuellement?

En effet, nous sommes ravis de dispenser nos programmes dans des villes autres qu’Alger, à l’instar de Constantine, Oran et Annaba. Nous devons notre présence sur tout le territoire national à la mobilité de nos formateurs certifiés Dale Carnegie ainsi qu’à notre résolution à accompagner l’entreprise Algérienne où qu’elle opère.

Pour ce qui est des programmes sur lesquelles nous mettons actuellement l’accent, je suis particulièrement fier de constater  que le lancement des « open programs » (sessions accessibles au grand public) a connu un franc succès en Algérie, cela vient en support aux programmes déjà bien établis, telles que la communication assertive, le  leadership, la vente et la présentation efficace en public. Le caoching est, par ailleurs, un des axes sur lesquels Dale Carnegie Algerie se concentrer davantage.

Avez-vous une stratégie pour les universités? 

L’intérêt de Dale Carnegie Algérie pour l’université est né de notre conviction que la jeunesse joue un rôle majeur dans le développement d’un pays. En Algérie, nous avons déjà lancé plusieurs programmes de soutien aux étudiants notamment ceux activant dans des organisations telles que AISSEC et Injaz El Djazair ; Nous ne comptons bien évidement pas en rester là. Nous lançons très prochainement le programme Generation next spécialement dédié aux étudiants, et même l’étape d’avant, avec les workshops bachelors  destinés aux élèves de terminale en phase de passer leur bac.  

Entretien réalisé par Salim KOUDIL

@SalimKoudil

ARTICLES CONNEXES


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER