A la une / Environnement

Le Canada en proie aux flammes

37 000 personnes évacuées

Les incendies qui ravagent l’Ouest canadien ont provoqué l’évacuation de 37 000 personnes en l’espace de neuf jours, selon une dépêche de l’Agence France Presse (AFP). Parmi les 162 foyers d’incendie encore actifs (16 juillet dernier), une quinzaine d’entre eux menacent des villes habitées. La province de la Colombie britannique, théâtre de ces gigantesques incendies a décrété l’état d’urgence le 7 juillet, en raison des foyers qui se sont déclarés à cause de la chaleur. Une vague de forte chaleur, qui touche la province depuis plusieurs semaines, ainsi que la sécheresse de la végétation, sont probablement derrière cette flambée sachant que “la région est propice à ce genre de catastrophe naturelle”. La situation pourrait encore s’aggraver alors que plus de 24 000 hectares de forêt seraient déjà réduits en cendres selon un bilan provisoire, les prévisions météorologiques n’incitant pas à l’optimisme. Le gouvernement de la province a annoncé le déblocage d’une enveloppe de 100 millions de dollars canadiens pour venir en aide aux nombreux sinistrés. “Des maisons et d’autres constructions ont été détruites (…) mais il est difficile d’en préciser le nombre en raison de l’épaisse fumée qui enveloppe plusieurs régions de la province”. En plus de l’activation de la réserve nationale stratégique d’urgence qui permet d’approvisionner rapidement les autorités provinciales en fournitures si leurs propres ressources ne suffisent pas, 3 000 lits de camp et autant de couvertures ont déjà été livrés. L’ampleur du sinistre a fait intervenir les moyens des forces armées canadiennes qui fourniront des hélicoptères et des avions pour faciliter les évacuations, le transport des premiers secours et l’acheminement de divers équipements. Rappelons qu’en août 2016, la Californie a été frappée de plein fouet par des feux liés à la sécheresse où plus de 80 000 personnes ont été évacuées. La Russie a fait également face à d’importants brasiers, tout comme l’Espagne et le Portugal. En mai 2016, au Canada, les gigantesques feux dans la région de Fort McMurray (Alberta) ont entraîné l’évacuation de 90 000 personnes et dévasté 600 000 hectares.​