Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version digitale de "Liberté" écrire à: redactiondigitale@liberte-algerie.com

A la une / Environnement

Lutte contre la pollution de l’air

À Copenhague, deux habitants sur trois ne possèdent pas de voiture

Dans la capitale danoise, le vélo a déjà supplanté la voiture. En novembre 2016, il circulait plus de vélos (265 700) que de voitures (252 600) à Copenhague. Mais la ville veut aller encore plus loin : elle vise 50% de déplacements à bicyclette d’ici à 2025. En 2015, 41% des 580 000 habitants de la ville se rendaient à l’école ou au travail à vélo. “Qu’il vente, pleuve ou neige, dès que la ville s’éveille, les vélos prennent d’assaut ses grandes artères bordées de larges pistes cyclables, passent les ponts, traversent les parcs et finissent entassés sur des parkings depuis longtemps submergés.” C’est simple, deux habitants sur trois ne possèdent pas de voiture. “Ce n’est pas parce que c’est bon pour l’environnement ou la santé. Mais un trajet qui me prend trois minutes à vélo demande un quart d’heure en voiture !”, note Henrik Smedegaard Mortensen, le patron de la boutique de location Baisikeli.
Atteindre la neutralité carbone d’ici 2025 n’est pas un mythe. Le développement durable n’est pas une addition de contraintes. Dans cette ville, le transport en vélo ne permet pas uniquement de restaurer et sauvegarder un environnement sain.
Il est la réponse à l’organisation de la vie quotidienne dont la mobilité est une fonction fondamentale.


R. S.


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER