Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version digitale de "Liberté" écrire à: redactiondigitale@liberte-algerie.com

A la une / Environnement

Selon la Nasa

La montée du niveau de la mer s’accélère

C’est inévitable quel que soit le scénario. Les scientifiques de la Nasa estiment qu’une montée d’un mètre des océans à cause du réchauffement climatique va durement toucher de grandes villes comme Singapour, Dhaka ou Tokyo dans 100 à 200 ans. Le temps est fonction de la vitesse de la fonte des calottes glacières des pôles. Dans tous les cas, les prédictions de 2013 qui annonçaient une élévation de 30 à 90 cm semblent abandonnées. Depuis 1992, la montée est de 8 cm (20 cm depuis 1870) en moyenne. Près de 150 millions de personnes vivent actuellement dans des zones situées à moins d’un mètre du niveau de la mer, principalement en Asie. Partout où les grandes marées causent déjà d’énormes dégâts, il sera difficile d’envisager une activité économique à l’avenir. Steve Nerem, qui dirige l’équipe de l’Agence américaine, explique que “ce que l'on sait aujourd'hui à propos de l'expansion des océans et sur la fonte des glaciers et des calottes glacières qui ajoutent de l'eau dans les océans aboutira avec certitude à une augmentation du niveau des mers d'au moins un mètre, et probablement davantage… Toutefois, on ne sait pas si cela arrivera dans le siècle à venir ou sur une période plus longue”. Les scientifiques surveillent en permanence les glaces du Groenland, qui ont perdu en moyenne 303 milliards de tonnes par an durant la dernière décennie (118 milliards de tonnes par an pour l'Antarctique).
 

 


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER