Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version digitale de "Liberté" écrire à: redactiondigitale@liberte-algerie.com

A la une / Environnement

Clémence de l’automne 2015

Quelle corrélation avec les changements climatiques ?

Dans son rapport mensuel sur le climat publié le 17 décembre dernier (ncdc.noaa.gov/sotc/global/201511), l’Agence américaine océanique et atmosphérique, indique qu’entre janvier et novembre de cette année, les températures enregistrées dans le monde ont battu des records de chaleur. En effet, la température moyenne à la surface des océans enregistre une hausse de 0,87°C. C’est la plus haute depuis le début de la mesure de la température en 1880. Novembre se situe à +0,97° et les prévisions indiquent que le mois de décembre est parti également pour battre des records.
Aussi  à la surface de la terre, la température moyenne (janvier-septembre 2015) est supérieur de 1,02°C à celles enregistrées pour la même période dans la fin du XIXe siècle. Les pôles ne sont pas en reste, on enregistre +3°C relativement au début du XXe siècle sur la période comprise entre octobre 2014 et septembre 2015.
Les spécialistes font une corrélation avec une l’intensité exceptionnelle du phénomène climatique naturel, El Niño qui tire les températures mondiales vers le haut. Cette année El Niño  est un des plus intenses depuis 1950. Autre corrélation possible les changements climatiques ; les concentrations de CO2 franchiront le seuil de 400ppm (particules par millième), elles étaient autour de 270ppm au début de l’ère industrielle. Néanmoins cela n’annonce pas forcément un hiver doux. Au contraire, il est probable que cela soit le contraire avec des phénomènes de froid et de précipitations exceptionnels.


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER