Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version digitale de "Liberté" écrire à: redactiondigitale@liberte-algerie.com

L’Algérie profonde / Est

Nouvelle ville Ali-Mendjeli à Constantine

4 100 tonnes de déchets collectées

©D. R.

Lors d’une campagne de nettoyage effectuée samedi dernier au niveau des deux unités de voisinage UV5 et UV6, à la nouvelle ville Ali- Mendjeli, 4 100 t de déchets ont été collectées, selon la cellule de communication de la wilaya de Constantine. En effet, plus de 20 unités de voisinage de cette ville croulent sous les ordures depuis des mois, ajoutant à cela les restes des chantiers qui bouchent les avaloirs chaque hiver. L’établissement d’aménagement des villes de Aïn Nehas et Ali-Mendjeli, en collaboration avec l’ONA (Office national d’assainissement), a aussi mis en place cette année un programme de nettoyage pour la ville Ali-Mendjeli. Samedi dernier, 850 agents ont été mobilisés pour le curage de 440 m de réseaux d’assainissement et le nettoyage de 870 m des trottoirs à l’hydrocureur. Notons que 103 engins ont été mis au service des agents pour ramasser ces tonnes de déchets. La campagne en question se poursuivra durant les mois prochains, précise le communiqué de la cellule de communication. D’autre part, la rotation des camions en charge de la collecte des déchets ménagers à la nouvelle ville Ali-Mendjeli reste insuffisante, vu le nombre des opérations de relogement enregistrées durant les 5 dernières années. Et pour cela, si ces campagnes de nettoiement ne sont pas accompagnées d’un programme de collecte de déchets quotidien avec une mobilisation des services concernés de la commune d’El-Khroub, d’ici quelques semaines on va se retrouver dans la même situation où les déchets seront maîtres des lieux.

Souheila BETINA


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER