Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version digitale de "Liberté" écrire à: redactiondigitale@liberte-algerie.com

L’Algérie profonde / Est

L’Algérie profonde

BRÈVES de l’Est

©D. R.

Incendies de forêt à Skikda : 450 hectares de chênes-lièges et de pins maritimes détruits
Des incendies qui se sont déclarés dans une vaste région du massif de Collo, et qui se sont propagés aux bourgades de Aïn Sedma, Dar Aïssa, Merdj Bouchebel, Tezga, Afensou, ont causé d'énormes dégâts dans cette région montagneuse et forestière, relevant des communes de Kanouaâ et Chéraïa, 90 km à l'ouest de Skikda. Ce sont 450 hectares de pins maritimes et de chênes-lièges qui ont été consumés en 2 jours, soit lundi et mardi derniers. La population de cette bourgade perdue est restée prisonnière des feux, avant que les sapeurs pompiers ne maîtrisent la situation en fin de journée de mardi. Pour ce faire, les pompiers des deux unités secondaires de Collo et Tamalous ainsi que la colonne mobile de la wilaya ont été mobilisés pour enfin épargner les riverains qui ont été évacués de leurs domiciles à temps. Les habitants de ces bourgades enclavées imputent cela à l'absence de pistes et de sentiers vicinaux, qui permettent l'intervention rapide dès la déclaration des incendies. Une revendication tant de fois réitérée par les riverains, en vain.

A. Boukarine

… Et 50 ha de pins d'Alep à Oum : El-Bouaghi
Un violent feu qui s'est déclaré, jeudi matin, à Djebel Boutakhma, précisément dans la forêt de Fedj El-Harrach, commune d'Oued Nini (daïra de F'kirina) et qui s'est poursuivi durant la journée de vendredi, a causé la perte de 50 ha de pins d'Alep, avons nous appris auprès de la Protection civile. Le sinistre a été maîtrisé vendredi à 20h40. La Protection civile dans son intervention, qui a duré 35 heures, a mobilisé 6 de ses unités, que sont F'kirina, Meskiana, Dalaâ, Aïn Beida, Oum El-Bouaghi et Aïn Fakroun. Des personnels de la conservation des forêts, de l'entreprise de génie rural ERGR et de l'APC de F'kirina sont intervenus également avec leurs matériels.

B. Nacer


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER