Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version digitale de "Liberté" écrire à: redactiondigitale@liberte-algerie.com

L’Algérie profonde / Est

Algérie Profonde

Bréves de l'Est

Oum El-Bouaghi : Quatre forages pour pallier la pénurie d’eau
 Dans le cadre de la résorption du déficit en eau potable enregistré ces dernières semaines, les agglomérations d’Oum El-Bouaghi, Aïn Beïda, Aïn Kercha, Sigus ont bénéficié de quatre forages. Il s'agit de ceux de Aïn Beïda et d’Oum El-Bouaghi d’un débit 30 l/s, de celui de Aïn Kercha (25 l/s) et de Sigus (10 l/s). Ces ouvrages hydriques vont atténuer, un tant soit peu, le déficit en eau potable dans ces régions, où dans certaines, l’alimentation en eau potable se fait tous les 4 jours. Il va sans dire que ces projets sont un palliatif, en attendant la réception du barrage d'Ourkis prévue fin mars 2018.
K. MESSAD

El-Tarf : Les habitants ont toujours soif
 En dépit des assurances du ministre, l’eau continue toujours à manquer, et ce, dans plusieurs localités de la wilaya d’El-Tarf. En effet, les habitants nous ont indiqué que l’eau ne coule plus dans leurs robinets, depuis plus de 10 jours, alors qu’elle se déverse dans les rues, en raison des ruptures dans les canalisations. Il est à signaler que l’eau des trois barrages n’est utilisée que pour les tâches ménagères. Pour étancher leur soif, les pères de famille consacrent un budget spécial pour acheter de l’eau potable provenant des sources de Bouglez dans la daïra de Bouteldja. Des colporteurs ont des autorisations pour vendre l’eau aux populations, de Zitouna, Aïn Kerma Bouhadjar, Besbès, Dréan, à raison de 50 DA/20 l. Et cette situation, nous indique-t-on, dure depuis plus d’une vingtaine d’années. Les habitants de la commune de Hammam nous disent, quant à eux, que le manque d’eau est dû à un problème de gestion, sinon l’eau existe à profusion aux sources de M’cid (commune d’Oued Zitoun).
TAHAR B.

Beni Oualbène (Skikda) : Un jeune décède par électrocution
 Un jeune homme âgé de 18 ans, est mort électrocuté, avant-hier, à Beni Oualbène (70 km au sud-ouest de Skikda). La victime se trouvait à la terrasse de sa maison, pour regarder un cortège nuptial, mais s’est malencontreusement agrippé à des fils électriques. A. K., sera évacué en urgence vers le  CHU de Constantine, où il décèdera des suites de graves brûlures. Une enquête a été ouverte par les services concernés.
A. B.

Boughrara Saoudi (Oum El-Bouaghi) : Une fillette de 7 ans morte calcinée
 Une petite fille âgée de 7 ans est morte calcinée, dans un incendie survenu, vendredi, à mechta Benhineh (commune de Boughrara Saoudi, à quelques kilomètres au sud de Aïn Fakroun). La victime a été happée par les flammes qui se sont propagés dans une botte de foin. Elle a été transportée à la morgue de l'hôpital de Aïn Fakroun, et une enquête a été diligentée par les services de gendarmerie pour déterminer les causes exactes de ce drame.
K. MESSAD


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER