Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version digitale de "Liberté" écrire à: redactiondigitale@liberte-algerie.com

L’Algérie profonde / Est

OPGI de Guelma

Cession-vente de 995 logements sociaux opérée

©D. R.

La cession-vente de logements sociaux à caractère locatif, patrimoine de l'OPGI, se poursuit toujours à Guelma. Cette formule initiée par le ministère de l'Habitat offre la possibilité aux locataires des logements acquis avant janvier 2004 d'obtenir le statut de propriétaires en déposant un dossier auprès des services de l'OPGI. Cette opportunité inédite permet aux locataires concernés d'entamer cette démarche en se mettant à jour dans la régularisation de leurs loyers. L'OPGI donne son accord au désistement à tous ceux qui remplissent les critères. La commission ad hoc qui se réunit périodiquement a déjà donné son aval à 995 dossiers sur les 1658 déposés et poursuit son travail. Les services de l'OPGI et de la direction des Domaines évaluent le montant de la cession-vente en tenant compte des critères adéquats. D'autre part, un rabais de 10% est consenti à ceux qui paient cash et de 40% aux anciens moudjahidine et ayants droit. D’autre part, le montant global des frais de location est déduit du montant à verser. Des facilités de paiement sont consenties aux acquéreurs qui ont latitude d'opter pour une période de 5, 10 ou 20 ans, et ce, selon leur âge et leurs ressources financières. Ils sont destinataires de documents officialisant le désistement et l'achat des logements et se retrouvent enfin propriétaires des lieux. De nombreux citoyens, salariés, retraités, professions libérales et petits commerçants ont opté pour ce dispositif avantageux, puisque d'après des témoignages il suffit de débourser seulement une soixantaine de millions de centimes pour avoir le statut de propriétaire d'un appartement de 60 m2 ! Et dire que les transactions immobilières sont exorbitantes, puisqu'un simple F3 est cédé à plus d'un milliard de centimes ! Un cadre de l'OPGI a affirmé, lundi sur les ondes de la radio régionale, que la date limite du dépôt des dossiers est fixée impérativement au 31 décembre 2017 et il lance un appel aux locataires intéressés par la cession-vente de logements sociaux et locaux à caractère commercial pour se rapprocher dans les meilleurs délais de la direction générale à Guelma ou ses agences.

Hamid BAALI


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER