Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version digitale de "Liberté" écrire à: redactiondigitale@liberte-algerie.com

L’Algérie profonde / Est

Découverte de cas de brucellose à Guelma

Fermeture de deux laiteries

© D.R.

Les services compétents de la wilaya de Guelma sont sur le pied de guerre à la suite de la découverte, il y a une semaine, de cinq cas de brucellose dans les communes de Guelma et de Djeballa-Khemissi. Les techniciens des directions du commerce, des services agricoles et de la santé sont mobilisés pour enrayer cette endémie qui touche le cheptel, notamment les bovins. Des vétérinaires pilotent des campagnes de sensibilisation et de prévention auprès des éleveurs de la région, et des vaccinations sont menées tambour battant. Selon une source digne de foi, 12 cas de brucellose ont été détectés sur des vaches laitières à Guelma, Belkheir, Djeballa-Khemissi et Hammam Debagh, et la situation est maîtrisée puisque les marchés à bestiaux sont temporairement fermés pour enrayer la propagation de cette maladie animale. Le lait cru est sous haute surveillance, et des prélèvements opérés par les services de la DCP auprès des éleveurs et des laitiers ont révélé, après analyses dans un laboratoire de la wilaya d'El-Tarf, des cas avérés. Sur proposition de la direction du commerce, Mme la wali de Guelma a signé la decision de fermeture administrative de deux laiteries implantées à Guelma et des poursuites judiciaires ne sont pas à écarter à l'encontre des contrevenants. De toute évidence, tous les services concernés sont sur le terrain, et un responsable de la DCP nous confie que des contrôleurs sont mobilisés pour enrayer ce début d'épidémie.


Hamid BAALI


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER