Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version digitale de "Liberté" écrire à: redactiondigitale@liberte-algerie.com

L’Algérie profonde / Est

Oum El-Bouaghi

Fermeture de deux salles des fêtes à Aïn M'lila

© D.R.

Deux salles des fêtes activant illégalement à Aïn M'lila ont fait l’objet, la semaine dernière, de fermeture par les services de contrôle de la direction du commerce, pour défaut de registre du commerce. Les propriétaires seront également poursuivis en justice, avons-nous appris. Pas moins de 25 interventions ont été effectuées la semaine passée par les services de contrôle dans des salles à Oum El-Bouaghi, Aïn Beïda et Aïn M'lila, opération toujours en cours, en vue de contrôler l'hygiène et de sensibiliser les propriétaires, dans le cadre du décret exécutif 17-140 du 11 avril 2017, fixant les conditions d'hygiène et de salubrité lors du processus de mise à la consommation humaine des denrées alimentaires.
L'application du texte de loi est prévue pour le mois d'octobre prochain, a encore précisé notre source, et l'un des points essentiels de cette sensibilisation concerne l'obligation de conserver le repas témoin lors de la restauration collective. La diminution du danger des intoxications alimentaires collectives demeure une préoccupation majeure et une caravane de sensibilisation y a été consacrée en mai dernier avec comme slogan “Les intoxications alimentaires, un défi et une responsabilité de tous”. La wilaya d'Oum El-Bouaghi compte 35 opérateurs économiques activant dans le domaine, répartis sur plusieurs communes.


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER