Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version digitale de "Liberté" écrire à: redactiondigitale@liberte-algerie.com

L’Algérie profonde / Est

Souk Ahras

Le CRA mène une campagne de sensibilisation

©D. R.

Avec une équipe de volontaires dynamiques, enthousiastes et motivés, le CRA de Souk-Ahras a réussi un été sans risques au niveau des postes frontaliers, notamment celui de Heddada. Ces jeunes, formés au sein du Croissant-Rouge algérien de Souk-Ahras, ont contribué activement au succès de cette opération. Présents au centre frontalier, les éléments du CRA ont multiplié les campagnes de sensibilisation des voyageurs en partance pour la Tunisie. Les objectifs liés à cette opération sont notamment la réduction des risques liés aux déplacements des populations durant la période estivale, la sensibilisation de la communauté locale dans le domaine de la sécurité routière, la protection de l'environnement, la promotion des principes et des valeurs humanitaires, la circulation transfrontalière des personnes, l’assistance aux personnes vulnérables et la formation des volontaires. Force est de constater que le CRA de Souk Ahras, depuis la prise en main par maître Aggouni Med Laid, actuel vice-président du CRA national, a connu, sous son ère, une nouvelle impulsion de modernisation. Un programme d'actions a été élaboré depuis une dizaine d'années consistant à concrétiser la stratégie frontalière en matière de circulation des personnes et du développement des programmes envers la femme rurale et les enfants. De la parole à l'acte, ce sont des centres sociaux qui ont été réhabilités, et des centaines d'enfants de 3 à 6 ans scolarisés dans ces centres. En 2011 le centre social Chouadria Med, qui se trouve en plein centre-ville à proximité de la mosquée El-Amen, a changé de look avec l'aménagement de 4 classes maternelles, un centre d'accueil de 36 places, un magasin et une partie réservée aux jeunes secouristes. Dans la même année, le centre social Dr Bentami, situé au faubourg, a connu le même sort avec en plus l'aménagement de 4 magasins. En 2013, le souk el-fellah d’Oum Ladhaim, une commune rurale, a été transformé en centre social abritant 3 salles de classe et un magasin régional. En 2014 et pour la première fois dans l'histoire du CRA selon son président local, a été inaugurée sur fonds propres du comité de la wilaya et divers dons un centre de secours au  poste frontalier de Heddada. Ce bijou a été inauguré le 8 février, une date symbolique qui coïncide avec la commémoration du massacre de Sakiet Sidi Youcef. Il accueille environ 50 enfants et est doté d'un atelier de couture et d'un magasin de secours régional. La nouveauté cette année a été l'acquisition d'une ambulance médicalisée équipée au top et qui peut répondre à tout type d'accident, dirigée par un chirurgien spécialisé. Dernièrement, le CRA a récupéré au niveau de la ville de Souk Ahras 8 locaux du président au niveau de la cité Chaâbani. Les travaux ont été entamés pour construire un centre pour accueillir les enfants de la cité du 26-Avril. Le vice-président du CRA et président du comité local du CRA responsable de la zone frontalière Est, maître Aggouni, nous a déclaré : “Nous sommes et resterons des auxiliaires des pouvoirs publics ; grâce à cette jeunesse de Souk Ahras, Tébessa et El-Tarf, le CRA s'est développé au niveau des frontières. Les efforts au niveau national, notamment dans les wilayas du Sud, se sont concrétisés par l'acquisition de 3 clino-mobiles remises à Adrar, Tamanrasset et Illizi. Il a ajouté que la stratégie adoptée consiste à renforcer les capacités dans ces wilayas en matière de formation et d'ouverture des portes du CRA aux compétences locales, pourvu qu'elles soient neutres, apolitiques et engagées. Aujourd'hui, le CRA peut se targuer d'avoir une vision claire, une stratégie réelle d'intervention en cas de catastrophe. Dans le cadre des conventions avec les autres secteurs de la vie sociale, le CRA et le FCE de Souk Ahras ont conclu un accord pour mener à bien la rentrée sociale et aider la couche la plus démunie à faire face aux dépenses, en particulier celle de la rentrée des classes. À cet effet, 70 trousseaux scolaires ont été remis par le président du FCE en attendant d'autres dons.

Hocine FERROUKI


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER