Scroll To Top

L’Algérie profonde / Est

Après des années d’hibernation et de ratages

Le Croissant-Rouge de Batna renaît de ses cendres

Le bureau d’accueil et d’information du CRA désormais rouvert au public. © D.R

Le changement du comité de wilaya du Croissant-Rouge, depuis décembre 2015, confirme une présence active sur le terrain fort remarquée.

Chaque jour, le président Zine Benhafidh, le vice-président et trésorier Mokhtar Khomri et tous les autres membres du comité déploient d’intenses efforts afin de multiplier et réussir les actions caritatives et de secours dont ont besoin les gens désarmés face aux aléas de la vie. Ce militantisme qui a pour terrain le “social et l’humanitaire” ne peut être porteur que s’il atteint un niveau élevé d’efficacité. De décembre 2015 à décembre 2016, le retour en fanfare est bien lancé et un rapport des activités réalisées – accompagné d’un bilan financier – est en passe d’être présenté ces jours-ci au comité central du Croissant-Rouge algérien. Pour les Batnéens, il était temps après des années d’hibernation et de ratages pour que la section de wilaya du Croissant-Rouge renaisse de ses centres. Le bureau d’accueil et d’information du CRA, situé au centre-ville, est désormais rouvert pour le public. 
Ce bureau avait été fermé durant une décennie entière, récupéré ensuite par le biais d’une décision judiciaire grâce aux efforts de la direction des affaires sociales. Quant à l’ancien local du CRA, sis à l’avenue de la Gare, il fait l’objet de démarches pour son remplacement par un nouvel édifice, moderne et mieux fonctionnel. Selon les plans techniques d’un bureau d’études, le projet prévoit sur une superficie de 350 m2 des garages pour véhicules, une salle de conférences, une salle de classe d’enseignement des techniques de secourisme, une administration de quatre bureaux, deux grandes chambres ainsi que d’un dortoir pour groupes. Le comité venant d’obtenir des services de la wilaya l’autorisation de démolition de l’ancien édifice, bien vacant vétuste et datant de l’occupation coloniale. Pour les travaux de reconstruction de ce siège, le comité de wilaya compte énormément sur des contributions externes, notamment de la société portugaise Marti-Métal, active dans la wilaya de Batna, pour la fourniture et l’installation de la charpente métallique. 
D’autres partenaires pour les gros œuvres et autres lots vont aussi être sollicités pour aider le CRA de Batna à avoir son siège à Batna. Autres choses souhaitables : acquérir des véhicules de service, utilitaires et  pourquoi pas 2 à 3 ambulances pour des interventions médicales et paramédicales. En l’espace d’une année, le Croissant-Rouge de Batna exhibe un bilan positif incitant plutôt à l’optimisme. Toute la panoplie des activités caritatives a été réalisée : 6 restaurants ouverts lors du Ramadhan ayant servi des centaines de repas, pas seulement à Batna mais aussi à Aïn Touta, Merouana, Tazoult, Oued El-Ma et Menâa. 
Pour les couffins du Ramadhan, 4000 kits alimentaires ont secouru des familles démunies grâce à la bonne collaboration de la wilaya. La circoncision de garçons a touché 125 personnes et des visites aux malades dans les hôpitaux et pensionnaires des centres d’enfants assistés ou de personnes âgées ont pu être organisées. Le Croissant-Rouge et Radio Batna ont réalisé ensemble un téléthon sous le thème “1 enfant/1cartable/1 espoir” qui a permis de recueillir 913 cartables pourvus de fournitures scolaires. 
Le CRA pratique deux sorties par semaine à Batna-ville pour secourir les SDF (sans domicile fixe) qui sont placés dans les locaux du Samu social. À deux reprises, le Croissant-Rouge de Batna a été chargé d’acheminer vers Tamanrasset des migrants du Niger. Actuellement, le CRA négocie avec la direction de la Protection civile de Batna un projet de formation de brigades censées intervenir lors d’éventuelles catastrophes. En outre, il est question d’arracher de chaque médecin spécialiste une dizaine de visites médicales pour des malades à la situation sociale critique.


Ali BENBELGACEM

 


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER