Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version digitale de "Liberté" écrire à: redactiondigitale@liberte-algerie.com

L’Algérie profonde / Est

Algérie Profonde

MILA

Grarem-Gouga : Un meurtre le jour de l’Aïd
La cité Belle-Vue, à Grarem-Gouga, a été plongée dans le deuil et la consternation, vendredi, suite à la mort d’un jeune de 18 ans, mortellement poignardé par un enfant âgé à peine de 14 ans, avons-nous appris de source locale. Selon notre informateur, les deux enfants jouaient à un jeu électronique sur téléphone portable quand une altercation éclata entre eux. Giflé par son ami plus âgé, l’enfant de 14 ans sortit un couteau, et le lui planta dans la poitrine. Évacué par les riverains à la polyclinique de la ville, la victime succomba à ses blessures en début d’après-midi. Signalons que ce meurtre est le troisième enregistré dans la commune de Grarem-Gouga depuis le début de l’année en cours.   

Les boulangers ont baissé leurs rideaux durant la fête
 La plupart des boulangeries de la région de Mila n’ont pas ouvert les deux premiers jours de l’Aïd, faisant fi des orientations de la direction du commerce, qui avait établi un programme de permanence à cette occasion. La situation, qui se reproduit du reste à chaque fête, a provoqué une grande pénurie de pain, donnant lieu à des queues, et une grande tension dans les rares boulangeries ouvertes. Des propriétaires de camionnettes ont sauté sur l’occasion et ont introduit des quantités de pains de l’extérieur de la région, afin de les revendre à 20 DA la baguette.

Un mort et sept blessés dans deux accidents
 Une personne a trouvé la mort et 7 autres ont été blessées dans deux accidents de la route survenus, vendredi, à Ferdjioua et Aïn Melouk,  à l’ouest et au sud de la wilaya de Mila. Selon la Protection civile, le premier accident ayant causé la mort  d’un enfant de 5 ans et des blessures à 3 autres personnes, s’est produit à 13h 52’ à Aïn Melouk. Il s’agit du renversement, au niveau de mechta Lahchem, à Aïn Melouk, d’une voiture touristique qui transportait 4 personnes à son bord. Cinq heures environ après, le dérapage suivi du renversement d’un poids lourd au centre du village de Aïn Beida Hrich, fit 4 blessés. Les victimes des deux accidents ont été évacuées par les services de la Protection civile dans les structures sanitaires les plus proches, assure notre source. Deux enquêtes ont été ouvertes.                         


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER