Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version digitale de "Liberté" écrire à: redactiondigitale@liberte-algerie.com

L’Algérie profonde / Est

GUELMA

Ouverture de la clinique “Changing diabetes”

©D. R.

Co-organisée par la wilaya de Guelma, la DSP, et Novo Nordisk Algérie, sous l'égide du ministère de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière, la clinique mobile “Changing diabetes” installée à la cité Gahdour-Tahar ( El-Batni ), dont le thème est “Relevons le défi du diabète”, a été inaugurée ce jeudi par Mme la wali, en présence de nombreux cadres du ministère de tutelle, de la wilaya et du secteur de la santé. Ce village du diabète qui abrite une douzaine de chapiteaux, des cabines-mobiles et d'importantes infrastructures, dispense du 28 septembre au 7 octobre 2017, des activités de responsabilité sociale qui visent à prévenir, dépister et améliorer la prise en charge des personnes ayant un diabète en Algérie. Ces initiatives s'inscrivent dans une démarche partenariale impliquant autorités publiques, secteur privé, sociétés médicales et associations de patients. Tous les jours, de 8h30 à 13h et de 14h à 17h30, cette clinique mobile offrira au grand public, personnes âgées de plus de 35 ans, la possibilité d'être dépisté et permettra aux personnes ayant un diabète de bénéficier d'examens de santé gratuits visant à dépister les principales complications associées au diabète. Selon les responsables de ce village du diabète, des activités d'information sanitaire pour le grand public et d'éducation thérapeutique pour les personnes ayant un diabète, seront également organisées pendant ces dix jours à Guelma. Au cours de son intervention lors de la séance inaugurale, la représentante du ministère de la Santé, le docteur Halima Imène a souligné que 12% du budget de son département ministériel sont consacrés au diabète et c'est pourquoi le slogan “Gardons un oeil sur le diabète” est vivement recommandé à toutes les parties impliquées dans ce combat, sachant que le dépistage primaire et secondaire est incontournable. La formation des médecins généralistes exerçant dans les unités de soins de proximité est programmée les 2 et 3 octobre et elle rappelle que la société civile, les associations de patients et les médias ont un rôle important à jouer pour assurer le succès de cette démarche nationale. Les activités menées au sein de ce village sont la formation médicale continue, le dépistage du diabète et ses facteurs de risques, l'éducation sanitaire, le dépistage des complications du diabète, l'éducation thérapeutique et les activités ludiques et sportives. Pour assurer le bon fonctionnement de cette clinique mobile, les responsables ont mobilisé 8 médecins généralistes, 2 psychologues, 12 médecins-spécialistes, 4 ophtamologistes, 4 cardiologues, 4 diabètes-internautes, 30 paramédicaux, 4 laborantins et 5 éducateurs qui disposent d'équipements médicaux sophistiqués.

Hamid BAALI


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER