Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version digitale de "Liberté" écrire à: redactiondigitale@liberte-algerie.com

L’Algérie profonde / Est

Guelma

Pénurie d’eau à Bendjerah

© D.R.

La localité de Bendjerah, distante de 7 km de Guelma, perchée sur les monts de la Maouna, endure ces dernières semaines un manque d'eau potable, selon les propos des habitants qui ont lancé un appel de détresse à leurs élus locaux pour mettre un terme à ce calvaire qui perdure. “L'eau est distribuée une heure tous les quatre jours, et cela ne permet pas aux maîtresses de maison de vaquer à leurs tâches domestiques. Notre qualité de vie s'est détériorée, et cela se répercute sur notre hygiène et nos foyers qui souffrent atrocement du manque de ce liquide vital ! Nos élus locaux ne doivent pas rester les bras croisés, ils doivent réagir pour nous permettre de vivre décemment !”, nous dit-on. D'autres citoyens abondent dans le même sens et affirment que leurs enfants qui ont repris le chemin de l'école sont chargés de la corvée, puisqu'ils se rendent aux sources pour ramener des jerrycans d'eau potable à la maison. Les interlocuteurs soulignent que ce sont les cités Layachi-Amiar et des 350-Logements qui sont sévèrement affectées par cette pénurie récurrente d'eau potable. Le secrétaire général de l'APC de Bendjerah concède le bien-fondé des citoyens qu'il rassure en annonçant que des travaux sont en cours sur une longueur de 1,5 km (pose de nouvelles conduites) pour accélérer le remplissage du château d’eau qui alimente la bourgade, ce qui permettra d'améliorer la plage horaire de distribution. Ce responsable précise que la municipalité est consciente de cette pénurie et qu'elle est déterminée à lancer des projets pour que l'eau puisse couler généreusement des robinets dans un avenir proche.


Hamid BAALI


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER