Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version digitale de "Liberté" écrire à: redactiondigitale@liberte-algerie.com

L’Algérie profonde / Est

Aéroport Rabah-Bitat de Annaba

Saisie de 2272 comprimés psychotropes

©D. R.

Les services des Douanes de l’aéroport Rabah-Bitat à Annaba ont déjoué, mercredi, l’introduction frauduleuse de 91 boîtes contenant au total 2272 comprimés psychotropes de différents types, en plus de 45 ampoules de liquide injectable de même nature, apprend-on de sources douanières. Dans un avis de presse rendu public en fin de semaine, les Douanes de Annaba indiquent que c’est lors du traitement au scanner des bagages du vol numéro AH 1151, en provenance de Marseille, à la mi-journée, que le pot aux roses fut découvert. Une fouille minutieuse des valises appartenant à un passager a permis de révéler la présence de beaucoup de boîtes de médicaments qui se sont avérées être des psychotropes que le passager détenait sans pour autant en justifier la détention légale. L’auteur dudit communiqué ajoute que les faits commis constituant une infraction aux dispositions du code des Douanes (articles 21 et 325) et à celles de l’ordonnance n°04-18 du 25 décembre 2004, un dossier contentieux a été établi à l’encontre du contrevenant en plus de la confiscation des médicaments saisis ainsi que l’amende légalement due de l’ordre de 123 698 DA. Et de rappeler que les services des Douanes de Annaba ont réalisé des affaires similaires relatives aux produits psychotropes, durant les semaines et les mois passés. Ainsi, 39 boîtes de fil chirurgical contenant 1008 unités ont été saisis le 22 juin 2017 sur un passager en provenance de Lyon. En outre, les services des Douanes exerçant au centre de tri postal à Annaba ont saisi, en février, 190 comprimés d’Ecstasy (drogue dure très dangereuses) et 140 comprimés de Subutex à l’aéroport Rabah-Bitat. Le chef d’inspection divisionnaire des Douanes à Annaba, Réda Mehafdi, rappelle par ailleurs qu’il a été procédé à la saisie de 320 unités de matraques multifonction, dotées de lampes, non déclarées, en date du 12 septembre 2017, et ce, à l’occasion du traitement d’une opération de dédouanement, réalisée par un importateur dont le siège se trouve à El-Eulma (Sétif). Une marchandise sensible, nécessitant une autorisation préalable à l’importation, dont la valeur a été estimée à 271 968,54 DA. Là aussi, un dossier contentieux a été établi à l’encontre de l’importateur pour la confiscation de la marchandise en plus de l’amende de 543 937,08 DA qui lui a été infligée.

A. ALLIA


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER