Scroll To Top

L’Algérie profonde / Est

La situation dure depuis dix ans

Sétif : des habitants de la cité Gaoua sans livret foncier

© D. R.

La délivrance des actes de propriété de pas moins de 20 logements, sis à la cité Gaoua, octroyés à leurs bénéficiaires dans le cadre d’un programme de logement social-participatif à Sétif, est un véritable parcours du combattant, dénotant une bureaucratie qui semblerait avoir la peau dure au niveau de l’administration.

Réalisés à la hâte, du temps de l’ancien wali Noureddine Bedoui, qui aurait ordonné la réalisation desdits logements sans pour autant accomplir toutes les autorisations nécessaires, les bénéficiaires attendent depuis une dizaine d’années leurs actes et livrets fonciers. 

Un souscripteur, S. Abdelmoumen, représentant ses voisins et qui a pris attache avec notre rédaction, a affirmé qu’en dépit de ses déplacements aux directions concernées, à savoir la direction de la conservation foncière de Sétif et la direction du cadastre ainsi que le promoteur immobilier, le problème n’a pas été réglé.

“Les directions de la conservation foncière et du cadastre et l’entrepreneur se rejettent mutuellement et continuellement la responsabilité de l’établissement des documents nécessaires”, nous dira un représentant des habitants. 

Pis encore, notre interlocuteur a indiqué que même une demande d’un certificat négatif de ce logement introduite auprès de la conservation foncière de Sétif à la fin du mois d’août 2019, destinée à un usage bancaire, s’est heurtée au refus de délivrance, au motif d’absence d’un livret foncier. Les habitants se demandent comment les autorités ont pu permettre la réalisation desdits logements sans pour autant avoir délivré les documents nécessaires.

Il est à signaler qu’en dépit des multiples correspondances adressées aux responsables, dont ceux de la wilaya de Sétif, aucune réponse n’a été donnée aux plaignants, encore moins des clarifications sur la nature du problème qui perdure depuis 2009, date de la remise des clés aux souscripteurs. Un autre bénéficiaire a tenu à nous indiquer que cette situation est préjudiciable pour plusieurs personnes. 

 

FAOUZI SENOUSSAOUI


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER