Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version digitale de "Liberté" écrire à: redactiondigitale@liberte-algerie.com

L’Algérie profonde / Est

Opération d’éradication des branchements illicites à Tébessa

Vingt-deux auteurs poursuivis en justice

Découverte de branchements illicites d’eau potable. ©D. R.

Les résultats sont déjà ressentis sur le terrain, l'alimentation en eau potable de plusieurs quartiers s’est nettement améliorée.

L'opération d'éradication des branchements illicites à partir des puits et des conduites principales, lancée sur instruction du ministre des Ressources en eau lors sa visite dans la wilaya de Tébessa au début du mois d’août, se poursuit. En effet, face à la grogne de la population locale qui ne cesse de dénoncer la pénurie d'eau potable, le directeur de l'Algérienne des eaux, Lakhdar Hadhoud, a dressé, lors d’une conférence de presse tenue jeudi dernier, un premier bilan de la campagne contre les branchements illicites. “L'opération a été déclenchée au lendemain de la visite du ministre et lors du passage dans la région de Bir El-Ater où beaucoup de citoyens se plaignaient des branchements illicites opérés par des agriculteurs notamment. À cet effet, nous avons programmé  des sorties sur le terrain en coordination avec les autorités locales et les services de sécurité. Si l'opération a commencé du côté de Bir El-Ater où 5 branchements illicites ont été éliminés, la surprise a été du côté d’El-Ma Labiod, où nous avons recensé, au bout d'une semaine, 17 branchement illicites avec des conduites allant de 32 mm jusqu’à 90 mm. Tous ces branchements sont utilisés pour l'irrigation des terres cultivées en pomme de terre”, a déclaré le conférencier. Quant aux mesures prises contre les auteurs des branchements illicites, le directeur de l’ADE-Tébessa dira que “tous les dossiers ont été transférés à la justice”. S’agissant des retombées de la campagne, M. Hadhoud a affirmé que “les résultats sont déjà ressentis sur le terrain, l'alimentation en eau potable de plusieurs quartiers comme Route de Bekkaria, Balai et Zaouia, dont l'alimentation en eau potable s’est nettement améliorée”. Notre interlocuteur ajoutera : “Des opérations similaires sont au programme juste après la fête de l'Aïd, et elles vont cibler les régions de Dhokara, Bir El-Ater, Morsot et El-Ouinet”. Sur le volet des fuites d’eau, le directeur de l’ADE a tenu à préciser que “ la majorité des fuites signalées sont dues à des actes de vandalisme, alors que d'autres sont causées par des entreprises de travaux publics et ne sont pas signalées”. Enfin, pour rassurer la population, M. Hadhoud a affirmé que d’ici à 6 mois, le problème de la pénurie d’eau sera définitivement résolu. Il précisera : “Nous avons bénéficié d'une enveloppe de 10 milliards pour la réhabilitation de la station centrale de Aïn Zeroug, et de 4 stations de pompage. La région d'El-Kouif a bénéficié d'un branchement à partir de Bekkaria sur une distance de 20 km pour alimenter davantage cette région. Il en est de même pour Cheria qui a bénéficié d'une extension à partir de Gueriguer sur une distance de 19 km, sans oublier l’entrée en service du barrage de Oued Mellag d’une capacité de 150 millions m3”.

RACHID G.


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER