Auto / Événement Auto

ESSAI DU MODÈLE TRUBO DIESEL (118-d) 2,0 L A 150 Ch (BVA-8-R)

BMW Série 1 Urban Line : le plaisir, la sportivité et la sécurité de… série !

Nous avons essayé pour vous la nouvelle BMW Série 1 (modèle Urban Line 118-d) sur plusieurs circuits et de longs trajets. Affichée à 6 209 000 DA (TTC) et à 4 759 000 DA (prix licence), cette bagnole recèle les gênes de série de BMW. Que d’équipements à couper le souffle, que d’adrénaline au volant et que de plaisirs de conduire, ce nectar tant attendu en Algérie par la clientèle Premium, est là. Place aux sensations. Au plaisir…

Pour un premier test-drive de Luxury Motors Works (LMW), voire l’unique pour l’année 2017 en Algérie, de surcroît exclusif pour Liberté-Auto, c’en est un ! Et pas avec n’importe quelle bagnole, puisqu’il s’agit de la toute nouvelle BMW Série-1 (modèle Urban Line 118-d), avec, sous le capot, une motorisation turbo diesel 2.0 litres (4 cylindres en ligne 16 soupapes) à injection directe, développant 150 Ch associé à une boîte de vitesses automatique (BVA) à 8 rapports. Rien que ça ! Notamment pour apprécier la route avec les deux modes de conduite Eco et Comfort, mais surtout bouffer le trajet avec le mode de conduite Sport. Sous un ciel plus que jamais clément, nous prenons la direction de la Haute-Kabylie, plutôt le toit du Djurdjura, à près de 200 km à l’est de la capitale. L’objectif étant de rouler sous tous les modes que profère ce bijou aussi compact que sportif, on opte pour divers tronçons routiers et passages, aussi urbains que suburbains, aussi rapides qu’autoroutiers. Pas possible de passer inaperçu avec la BMW 118-d. Elle capte. Elle suscite la curiosité. Des interrogations. “C’est quoi cette belle caisse ?”, s’est interrogé un citoyen lors de notre bref passage sur les hauteurs d’Alger. Bref, l’essai vaut le détour et nous entamons la boucle via l’autoroute Est-Ouest pour rallier la RN-12 vers Tizi Ouzou. À première vue, cette voiture confère tellement un confort irréprochable qu’on oublie, souvent, d’en solliciter davantage ses équipements d’assistance à la conduite. L’assise est bonne. Parfaite. Rassurante. Un plaisir sur toute la ligne. Sur toute la… route. On en ressent dans cet habitacle généreux l’envie de voyager loin. Plus loin pour découvrir ce nectar germanique qui a toujours su ensorceler ses fans par des technologies innovantes. L’entame des chemins qui montent mettent à épreuve la nouvelle BMW 118-d. Devant ces virages serpentant la Haute-Kabylie, la nouvelle BMW 118-d s’accroche et décline sa force à s’agripper à la chaussée. Que de belles reprises ! Sensationnel. Epoustouflant. C’est que la nouvelle BMW 118-d Urban Line, avec ses pneumatiques spécifiques (à roulage à plat) associées aux jantes 17 pouces en alliage léger à rayons en Y style 380 vont aussi bien à ses dimensions 4 329 mm (longueur), 1 765 mm (largeur), 1 440 mm (hauteur) et un empattement de 2 690 mm, et confèrent une tenue de route sans faille grâce, évidemment à sa puissance 150 Ch à 4000 tr/min et un couple 320 Nm-1500 tr à 3000/min. De virage en virage, l’adrénaline est garantie pour piloter ce bijou au sommet des montagnes, un terrain déjà conquis pour BMW. À l’intérieur, on en ressent autant de plaisir de conduire grâce à ses dizaines d’équipements et d’options. Côté équipements, la nouvelle BMW 118-d embarque, entre autres, une sellerie tissu/cuir Path, une BVA Steptronic, direction Servotronic, accoudoir avec une molette commander les kits du Bluetooth, de la téléphonie, des systèmes d’informations, de la musique sur un petit écran, un volant Sport multifonctions en cuir avec commandes, Stop&Start, caméra de recul, toit ouvrant électrique en verre, vitrage calorifuge, tapis de sol en velours, rétroviseurs intérieur et extérieurs anti-éblouissement automatique, pack fumeur, kit rangement, lave-phares, aide au stationnement avec détecteur d’obstacles, détecteur de pluie, clim bizone, régulateur de vitesse avec fonction de freinage, Park Distance Control (assiste lors des manœuvres de stationnement), projecteurs à LED adaptatifs, kit éclairage, projecteurs antibrouillards LED, téléphonie confort avec connexion smartphone étendue, combiné d’instruments avec dotation élargie, désactivation de l’airbag passager avant, etc. Mais pas seulement ! BMW n’a pas fait les choses à moitié pour bien finir cette bagnole tant attendue. Urban Line, c’est aussi une calandre Oxidsilber mat, détourage de la grille de calandre en chrome haute brillance, bouclier avant avec insrets spécifiques noir laqué et argent mat, bouclier arrière avec insrets spécifiques argent mat, et inscriptions latérales “'Urban Line”. On retrouvera également des seuils de portes avant avec inscription BMW, surpiqûres sur les sièges et appuie-tête (en fonction des garnissages), éclairage d’ambiance partiel commutable orange/bleu, éclairage du montant central, télécommande radio avec insert chrome brillant perlé. Cerise sur le gâteau, c’est sans doute la consommation qui, en urbain affiche 5,9 L/100 km, en extra-urbaine affiche 4,7 L/100 km et en mixte affiche 5,1 L/100 km. Garantie 5 ans ou 200 000 km, ou encore 5 ans ou 100 000 km grâce au BMW Service Inclusive, cette perle mécanique est affichée à 6 209 000 DA (TTC) et à 4 759 000 DA (prix licence).


F. B.