Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version digitale de "Liberté" écrire à: redactiondigitale@liberte-algerie.com

Auto / Événement Auto

ELLE EST LANCÉE À 1 499 000 DA EN ESSENCE, ET À 1 659 000 EN DIESEL

Dacia Sandero Stepway MIB : c’est parti !

Le patron de Renault Algérie, Guillaume Josselin, a mis en avant l’accessibilité de cette bagnole, d’autant qu’elle coûte moins cher que celle importée de… 200 000 DA !

Très attendue dans un marché en crise, mais surtout par les fans de la marque Dacia, la Sandero Stepway made in Bladi (MIB) a officiellement été lancée en Algérie, et les commandes ont été ouvertes depuis lundi à travers les 48 wilayas du pays. Il s’agit de la nouvelle Sandero Stepway dans sa finition Extrême produite à l’usine d’Oued Tlelat (Oran) conformément au cahier des charges qui exige davantage d’équipements de sécurité et de confort, d’une part, et qui bénéficie d’une TVA à 0% et exonérée de la taxe sur le véhicule neuf (TVN). Éligible au crédit auto pour son acquisition, Sandero Stepway MIB est proposée en deux motorisations, à savoir un bloc moteur essence 1,6 MPI à 80 Ch au prix de 1 499 000 DA et un bloc moteur diesel 1,5 DCI à 85 Ch au prix de 1 659 000 DA. Du coup, comme l’a souligné le directeur général de Renault Algérie, Guillaume Josselin, Sandero Stepway MIB représente la grande nouveauté de cette bagnole, sachant que seules les motorisations en essence sont, jusqu’ici, disponibles sur ce modèle.
Bien mieux, précisera M. Josselin, la Sandero Stepway MIB coûte moins cher que celle importée de 200 000 DA pour l’essence et de 50 000 DA de moins pour le diesel, avec en sus, plus d’équipements pour une meilleure expérience de conduite, avec notamment le GPS mis à jour pour couvrir 18 wilayas, interactif avec écran tactile, le radar de recul, l’accoudoir central et le volant en cuir, en plus de tous les équipements haut de gamme de la version précédemment disponible.
Les commandes ouvertes chez plus de 60 agents de la marque au losange et ses trois succursales (Oued Smar, Grands-Vents et Oran), une enquête a révélé que 9 clients sur 10 sont satisfaits de la qualité de service et recommandent Renault et Dacia à leurs proches. Concernant les équipements de Sandero Stepway MIB, on notera, entre autres, l’ABS, un  accoudoir central avant, des airbags frontaux et des airbags latéraux, les barres de toit longitudinales biton noir/aspect, la climatisation, la condamnation des portes en roulant, la direction assistée, les enjoliveurs maxi 16 Dacia Cross, des lève-vitres électriques AV/AR, un Medianav Evolution avec écran à 7 pouces tactile avec navigation, un ordinateur de bord, des projecteurs antibrouillard, un radar de recul, le régulateur de vitesse, les rétroviseurs électriques, le siège chauffeur réglable en hauteur, le ski avant et arrière en chrome satiné, un volant cuir et réglable en hauteur. Pour couronner cet évènement, Renault Algérie a décidé d’offrir la première révision gratuite, valable dans tous les ateliers de la marque à travers le territoire national. “Sandero Stepway MIB a été testée dans un centre d’essais du groupe Renault en Roumanie et sur les routes algériennes dans toutes les conditions de roulage afin de savoir si ce véhicule répond aux normes et aux standards de qualité exigée par la marque Renault. Après quoi, on a vu que cette bagnole produite en Algérie recèle toutes les qualités de conduite et réponds aux normes de sécurité”, soulignera encore M. Josselin. Garantie 3 ans ou 100 000 kilomètres, disponible dans 6 coloris, Sandero Stepway MIB a connu, le lendemain de son lancement, un engouement extraordinaire. Nous y reviendrons dans notre prochaine édition pour le test-drive effectué, pendant 2 jours, entre Oran et Tlemcen.

De notre envoyé spécial à Oran : FARID BELGACEM


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER