Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version digitale de "Liberté" écrire à: redactiondigitale@liberte-algerie.com

Auto / Événement Auto

LE TEST-DRIVE S’EST DÉROULÉ SUR UNE BOUCLE DE 300 KM ENTRE ORAN ET TLEMCEN

Dacia Sandero Stepway MIB : stable, confortable et maniable

© D.R.

L’essai dynamique nous a permis d’apprécier chaque équipement à sa juste valeur, notamment en termes de sécurité, d’agrément de conduite et d’habitabilité. Place au test-drive...

Les réglages du GPS opérées à l’arrêt sur le Medianav Evolution qui inclut un écran à 7 pouces tactile avec navigation, consigne de sécurité oblige, nous quittons la nouvelle succursale du groupe Renault Algérie direction Lalla Seti, à Tlemcen, pour tester la Dacia Sandero Stepway made in bladi (MIB). Nous sommes quatre dans la voiture au lieu de deux, un choix délibéré pour tester son habitabilité et son agrément de conduite, nous optons pour la finition Sandero Extrême 1.6 l MPI (Multi Points Injection) à 80 ch.
Le circuit est merveilleux, d’autant que nous empruntons les anciennes routes de Tlemcen, Aïn Témouchent et de l’Oranie. Première impression : le confort. Chargée à souhait, son coffre de 320 l (1200 l avec banquettes rabattables) nous permet de tout y mettre, non sans chercher ses petits détails qu’un automobiliste algérien adore dans la voiture : les vide-poches, les espaces de rangement, les espaces genoux à l’arrière, les repose-têtes, les vitres électriques, la condamnation des portes au démarrage pour la sécurité des enfants, les ceintures de sécurité Isofix et j’en passe.
La température extérieure affiche près de 40° C, nous mettons l’air conditionné et le Medianav Evolution nous guide sans faute sur ces routes oubliées après l’ouverture de l’autoroute Est-Ouest. En qualité de journalistes spécialisés dans l’automobile, les commentaires vont bon train. Sans compromis.
La Sandero Stepway MIB est un succès aux plans confort, consommation (une barre de moins après 146 km de route) et habitabilité. L’automobiliste garde mieux l’œil sur la route grâce à sa conduite en hauteur, ses commandes au volant, dont le régulateur de vitesse et le changement des contenus de l’USB aisément à partir du volant en cuir réglable en hauteur. L’étagement des vitesses (presque) parfait, ajouté à l’accoudoir central nous évitent ces désagréments à vouloir chercher un espace pour apprécier la tenue de route d’une bagnole. En ce sens, cette voiture fraîchement sortie de l’usine d’Oued Tlélat (Oran), sur la même plateforme que la Symbol MIB, décline un couple moteur de 128 NM/3000 tr, mais aussi des mesures à même de permettre au chauffeur une tenue de route rassurante.
On notera, entre autres, sa longueur de 4024 MM, une largeur de 1753 MM et un empattement de 2598 MM, le tout associé à une suspension arrière renforcée et des jantes alu de 16 pouces. Ces paramètres confèrent un agrément de conduite unique pour une citadine qui brave même les longs trajets. Hyper-équipée (voir notre édition du 31 août et sur nos pages Facebook), la Sandero Stepway MIB, par ailleurs éligible au crédit à la consommation, coûte moins cher que celle importée de 200 000 DA pour l’essence et de 50 000 DA de moins pour le diesel.
Ainsi, Sandero Stepway MIB est proposée en deux motorisations, à savoir un bloc moteur essence 1.6 MPI à 80 ch au prix de 1 499 000 DA et un bloc moteur diesel 1.5 DCI à 85 ch au prix de 1 659 000 DA. Il faut savoir que l’usine d’Oued Tlélat a prévu, pour son lancement, près de 1000 unités, un volume qui atteindra 9000 unités à fin 2016. Point fort de notre test : la disponibilité de Hayet Hellal, la directrice de communication du groupe Renault Algérie, grâce à qui notre essai s’est déroulé dans d’excellentes conditions.


F. B.


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER