Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version digitale de "Liberté" écrire à: redactiondigitale@liberte-algerie.com

Auto / Événement Auto

APRÈS LES PROMOTIONS QUI ONT TOUCHÉ LA I-10 ET ACCENT LAST EDITION

Disponibilité immédiate chez Hyundai Motor Algérie

Le représentant de la marque sud-coréenne figure parmi les rares concessionnaires à avoir de la disponibilité au moins sur six modèles, avec, évidemment toutes les finitions.

Au moment où la “rentrée automobile” s’annonce très rude pour les concessionnaires automobiles en Algérie, Hyundai Motor Algérie (HMA) vient d’annoncer la disponibilité de tous les produits à travers son réseau. L’annonce a coïncidé avec la nouvelle promotion sur deux de ses modèles phares distribués en Algérie.
Une promotion, qui a pris fin hier et qui a touché la I-10 et pour laquelle HMA a adopté une remise de 30 000 DA et Accent Last Edition qui bénéficie de 40 000 DA de remise. Ceci étant dit, HMA a indiqué, par ailleurs, que l’ensemble des finitions de ses deux modèles, à savoir I-10 et Accent Edition, sont disponibles en stock.
Dans le même registre, Hyundai Motor Algérie a rassuré sa clientèle quant à la disponibilité de la majorité des modèles de sa gamme, à savoir Santa Fe en version 4x2, Tucson en version 4x4, I-40, Veloster et Sonata. Le représentant de la marque coréenne figure parmi les rares concessionnaires à avoir de la disponibilité au moins sur six modèles, avec, évidemment toutes les finitions. En ce sens, il faut savoir que la pénurie risque de s’inscrire dans la durée, ajoutée à l’augmentation substantielle des prix après la hausse sur la TVN (taxe sur le véhicule neuf).
Raison pour laquelle, des milliers de clients se rabattent, au quotidien, sur le marché de l’occasion. Là aussi, il faut noter que les augmentations allant de 100 000 à 150 000 DA (année 2010 à 2014) ont été enregistrées sur les citadines alors que le segment B et C connaissent des augmentations vertigineuses allant de 200 000 à 600 000 DA (année 2010 à 2014). Malgré cet état de fait, les Algériens tombent rarement sur de bonnes occasions. Quant au véhicule immatriculé en 2015, il est touché d’une augmentation de 150 000 à 600 000 DA, selon les modèles. Une chose est sûre : ça promet !


F.B.


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER