Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version digitale de "Liberté" écrire à: redactiondigitale@liberte-algerie.com

Auto / Événement Auto

c'est la plus grande course d’endurance

Porche remporte les 24H du Mans

© D. R.

La 83e édition des 24 Heures du Mans, la course d’endurance automobile la plus grande et prestigieuse dans le monde a fini par sourire à Porsche sur le mythique circuit du Mans, 205 km à l’ouest de Paris, avec la participation des plus gros
constructeurs automobiles dans le monde, dont Audi, Porsche, Toyota, Nissan et Ferrari.

L’Allemand Nico Hülkenberg, le Néo-Zélandais Earl Bamber, et l’Anglais Nick Tandy, (Porsche 919 Hybrid) ont remporté, dimanche dernier, la 83e édition des 24h du Mans automobiles, devant la Porsche 919 Hybrid pilotée par l’Australien Mark Webber, le Néo-Zélandais Brendon Hartley et l’Allemand Timo Bernhard. C’est la 17e victoire de Porsche au Mans, mais la première depuis l’édition 1998. La Porsche no 19 blanche a terminé avec deux tours d’avance sur l’Audi R18  e-Tron Quattro de Benoît Tréluyer, Marcel Fässler et André Lotterer, qui complète le podium.
Cette légendaire compétition internationale abritée à la région mancelle chaque deux ans a été inaugurée, samedi dernier, en présence de François Hollande, le troisième président de la République française à donner son coup d’envoi depuis sa création en 1923. Quelque 250 000 fans de ce sport mécanique ont afflué des quatre coins du monde pour se réunir dans une ambiance de fête mais sur fond d’esprit de compétition. Cette troisième manche du championnat du monde d’endurance a réuni à son départ, 56 voitures réparties en quatre catégories. La première catégorie, celle dite des prototypes, est caractérisée par un duel germano-nippon avec deux marques allemandes face à deux marques japonaises. Il s’agit de Audi et Porsche pour la partie allemande et de Nissan et Toyota pour la partie japonaise.
La nervosité et les réflexes des pilotes ont été mis à rude épreuve, la tendance générale des pronostics penchent déjà du côté allemand en misant sur un duel germano-germanique, entre le puissant bolide R18 e-Trone Quattro de Audi et la 919 Hybrid. Rien d’étonnant en réalité, tant le premier (Audi ndlr) a déjà cumulé 13 titres de champion du Mans, donc connu pour ses victoires à répétition, alors que Porsche a été victorieuse de la dernière manche du championnat du Monde d’endurance de la FIA 2014 à Sao Paulo. Leurs concurrents, notamment Ferrari, Toyota et Nissan, n’ont pas démérité et les professionnels en savent un peu plus. Wolfgang Ulrich, le premier responsable de la prestigieuse marque Audi, lui-même le reconnaît. Lors d’un point de presse le patron de Audi a estimé qu’à ce niveau de compétition toutes les voitures sont sophistiquées et que la course sera fatigante mais surtout passionnante, impressionnante, divertissante et exigeante. Mais ceci dit, a-t-il ajouté, “l’efficacité n’est pas seulement dans la rapidité mais aussi dans l’efficacité de la conduite, dans l’aérodynamique, le système hybride et le package. C’est à ce niveau d’ailleurs qu’ Audi a le plus innové”, dit-il confiant.


S. L.


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER