Pour contacter la Rédaction Web de "Liberté" écrivez à cette adresse : redactionweb@liberte-algerie.comPour contacter la rédaction nationale (version papier)de "Liberté" écrivez à cette adresse : info@liberte-algerie.comSuivez-nous sur Twitter : @JournalLiberteDZ Suivez-nous sur Facebook:www.facebook.com/JournalLiberteOfficielChaque édition de la version papier (articles et PDF) est mise en ligne sur le site à 10h (GMT+1) et cela depuis le 05 octobre 2011
Evenement auto Mardi, 03 Juillet 2012 09:50 Facebook Imprimer Envoyer Réagir

TEST-DRIVE DE LA DS-5 ESSENCE 1.6 THP DE 156 CH

Une déesse de haute définition !

Par : Farid Belgacem

Présentée en mars dernier, lors du 15e Salon international de l’automobile d’Alger, cette bagnole complète l’une des gammes les plus raffinées de Citroën. Le test-drive en vaut le détour !

Difficile de qualifier une aussi belle machine, une aussi parfaite technologie et ce confort de déesse, j’allais dire la DS-5. Un véhicule tellement réussi à tous points de vue que nous avons eu du mal à répondre aux questions des curieux. Il est vrai qu’elle ne passe pas inaperçue dans une capitale qui définit, au fil des temps, les plus belles marques qui débarquent, surtout dans le segment des exigeants. Des VIP quoi ! Et si le groupe Saïda a mis en valeur cette voiture, il est évident qu’elle répond à un seul mot : une déesse "maghlouka" (parole d’un connaisseur et possesseur de belles caisses). C’est-à-dire qui ne manque de rien. Mieux, qui a tous les atouts pour mériter ce chiffre "5", emboîtant le pas aux DS-3 et DS-4. Officiellement commercialisée en Algérie, la DS-5, finition Sport Chic, est dotée d’une motorisation en essence 1.6 THP de 156 CH, avec une boîte de vitesse automatique de 6 rapports. Pour les adeptes du diesel, un moteur HDI, développant 163 CH, sera également introduit pour damer le pion aux concurrents. Patience, pour le moment, le test-drive ne fait que confirmer cette offensive qui ne dit pas son nom d’un groupe ambitieux et réaliste. Pour preuve, les curieux, dans l’Algérois, comme en Kabylie, plus exactement dans la capitale du Djurdjura (Tizi Ouzou), ont relevé d’emblée ce style imposant, son regard aiguisé, sa forme dynamique, sa compacité irréprochable et sa puissance intraitable. Essai difficile pour véhicule très réussi face à des connaisseurs qui qualifient cette voiture de “déesse de haute définition”. La vox populi aura raison dès que, au 2e jour de l’essai sur l’autoroute Est-Ouest, cette berline de marque a démontré que l’acquéreur en aura pour son argent. Absolument à découvrir au show-room de Reghaïa et au réseau de Saïda. La raison : ces équipements à en couper le souffle. À commencer par ses ABS, son ESP, sa caméra de recul, ses airbags frontaux, latéraux et rideaux, son aide au stationnement avant et arrière, son pare-brise tête haute, sa clim bi-zone, son volant cuir, son connecting Box, le système Hifi Denon, ses Xénon, ou encore ses sièges avant éclectiques, un toit cockpit, des jantes alliage 18 pouces, une sellerie cuir Club et de haute facture… et passons. Inutile d’interroger la DS-5 sur sa stabilité et sa tenue de route. Trop parfaite, y compris sur des virages longs et inclinés. Renforcée par la signature lumineuse de ses feux à LED, sa pièce distinctive chromée et le traité de son aile arrière, elle atteint, sans forcer, une vitesse maximale de 202 km/h et une propulsion de 0 à 100 km/h en 9,7 secondes. Cédé à partir de 3,4 millions de dinars (licence moudjahidine), ce bolide est affiché à 4,4 millions de dinars en TTC.


F B

 
DIlem
DILEM DU 22 OCTOBRE  2014
Galerie Agrandir
CONTRECHAMP
video

LIBERTE MOBILE
Bannière
Voir toute La rubrique

Dernières infos