Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version digitale de "Liberté" écrire à: redactiondigitale@liberte-algerie.com

Auto / Événement Auto

LE CONTRAT SERA SIGNÉ DANS QUELQUES SEMAINES

Usine de Peugeot en Algérie : les dernières retouches

Tous les indicateurs convergent. En plus des négociations qui se poursuivent entre Alger et Paris, des équipementiers et des spécialistes en logistique sont déjà identifiés.

Le projet de l’usine de Peugeot en Algérie avance à grands pas. Les indices ne trompent pas et le protocole d’accord sera signé dans quelques semaines, à en croire des sources proches du dossier. Considérée comme l’un des projets phare pour les années 2017-2018, avec un volume de production annuelle de 25 000 unités, pour la première étape, et 75 000 et 100 000 unités/an pour la seconde et troisième étapes, l’usine de Peugeot en Algérie fait l’objet, actuellement, de pourparlers entre le groupe PSA et les autorités algériennes.
Lesquelles autorités, à travers les déclarations du ministre de l’Industrie et des Mines, Abdeslam Bouchouareb, remettent au goût du jour la nécessité de lancer cette usine dans les délais impartis par la loi en vigueur. Les braqués vers ce projet, les négociations, voire une série de rounds ininterrompus entre le groupe PSA et le gouvernement algérien, font ressortir, selon les mêmes sources, que cette usine sera incessamment annoncée en grande pompe, d’autant qu’une assiette de terrain de 100 ha, située à Oran, est d’ores et déjà ciblée et désignée par les parties prenantes dudit projet. Pour revenir aux indices prometteurs, il y a lieu de signaler le nombre croissant de sous-traitants qui s’apprêtent à s’impliquer pour accompagner cette usine dès son démarrage, et ce, afin d’assurer un taux d’intégration appréciable. Et si le ministre de l’Industrie et des Mines, Abdeslam Bouchouareb, s’est dit “optimiste” quant à la réalisation de cette usine, il n’en demeure pas moins que sa confirmation sur l’arrivée de la filiale Faurecia se veut plus qu’un indice, fruit des différentes négociations entamées depuis près d’une année. “La venue de Faurecia va permettre d’atteindre, dès le lancement de la production, un taux d’intégration appréciable”, s’est félicité M. Bouchouareb. Et d’ajouter : “Le projet est en cours de finalisation. C’est une question de quelques semaines (…) Les deux parties se sont mises d’accord pour que la nouvelle usine Peugeot fabrique quatre modèles, dont un véhicule utilitaire de type pick-up dans une première phase.” Il s’agit du Peugeot Pick-up, Peugeot 208 et Peugeot 301 et Citroën C-Élysée. Mais il n’y pas que Faurecia ! Quatre autres sous-traitants ont exprimé leur volonté de s’impliquer, avant qu’ils ne s’engagent – une décision prise récemment – à accompagner ce projet en Algérie. Bien plus, le leader de la logistique Gefco, dont la base est installée à Boufarik, a révélé que ses flottes s’occuperont du projet de l’usine Peugeot en Algérie. Au total, ce sont six sous-traitants qui se sont investis dans cette usine, en sus des partenaires et des actionnaires qui s’investiront, chacun dans son domaine, pour concrétiser un projet qui tient à cœur au groupe PSA. Autrement dit, cette usine ne souffrira pas de fournisseurs en équipements de base, de technologies et de logistique pour un démarrage en trombe. “Le plus dur est passé”, pour paraphraser M. Bouchouareb, le projet est au dernier stade : le feu vert du ministère de l’Industrie et des Mines.

FARID BELGACEM


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER